"L'extrême droite aux portes du pouvoir" : des milliers de personnes manifestent à Paris

Plus sur le thème :

Ce lundi soir, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées à Paris pour manifester suite à l'annonce d'élections législatives anticipées dès la fin du mois de juin.

Place de la République à Paris, plusieurs milliers de personnes selon un journaliste de l'AFP - 3.000 selon la préfecture de police -, parmi lesquelles beaucoup de jeunes, se sont réunies à partir de 20 heures, hurlant, majeur levé : "La jeunesse emmerde le Front national" (parti ancêtre du Rassemblement national, RN) ou encore "Tout le monde déteste Marine Le Pen".

Dans la foule alentour, les drapeaux palestiniens se mêlaient à ceux de la CGT, de l'Unef et d'autres organisations ayant appelé au rassemblement.

Un manifestant chute d'une statue

Rare incident à déplorer sur les lieux, un manifestant a chuté de la statue surplombant la place de la République et été "pris en charge par les secours en urgence relative", selon une source policière.

Alors que la foule se dispersait sur la place peu après 22 heures, plusieurs milliers de manifestants sont partis en direction du siège des Ecologistes, où les partis de gauche étaient réunis en vue de trouver un accord pour les législatives qui auront lieu dans moins de trois semaines.

Sur leur passage, quelques panneaux électoraux ont été saccagés, quelques tags laissés sur les murs : "Ni Macron, ni Bardella" ou encore "Macron-Bardella, même combat".

L'atmosphère, jusque-là bon enfant, s'est tendue peu avant minuit, les forces de l'ordre dissipant le cortège à coups de grenades de désencerclement.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité