Evacuation du cinéma La Clef : "Nous avons décidé de quitter les locaux de manière pacifique"

Une opération de police a débuté ce matin pour évacuer le cinéma La Clef dans le Ve arrondissement. Depuis octobre 2019, ce cinéma est occupé par des militants qui souhaitent sauver le dernier cinéma associatif de Paris.

Les membres du collectif La Clef Revival appellent à "un soutien pacifique" pour sauver le dernier cinéma associatif de Paris. Dans un communiqué le collectif écrit : "Aujourd’hui, à 6h20, la police est entrée dans les locaux du cinéma La Clef et a expulsé le collectif occupant".

Clément, membre du collectif et étudiant en philosophie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne explique que les policiers ont investi très tôt, ce matin, le cinéma. "Nous avons décidé de quitter les locaux de manière pacifique pour éviter toute dégradation des lieux", poursuit Clément. "Il y a beaucoup de matériel auquel on tient, on a défendu ce lieu, ce n'est pas pour qu'il finisse massacré", explique-t-il.

A lire aussi : Expulsion imminente à La Clef, dernier cinéma associatif de Paris

Depuis le 1er février, le collectif La Clef Revival, qui occupe illégalement la salle depuis l’automne 2019, craignait d’être délogé à tout moment, le tribunal administratif ayant "enjoint au concours de la force publique".

 

La Clef devait être vendu au Groupe SOS, spécialisé dans l’économie sociale et solidaire. Mais celui-ci annonce ce mardi avoir renoncé au projet d'achat du cinéma : "Force est de constater que, nos multiples tentatives de construction d’un projet commun, aux côtés du collectif, n’ont pas abouti. Par conséquent, nous appelons chacun à prendre ses responsabilités. Nous ne renouvellerons pas la promesse d’achat qui nous lie au CSE des Caisses d’Epargne IDF en l’absence d’un climat apaisé".

Une nouvelle mobilisation des membres et soutiens de l'association La Clef Revival est prévue plus tard, à 18 heures, dans un lieu qui reste encore à définir. Ce sera aussi l'occasion de réagir à "la décision du Groupe SOS qui annonce renoncer à son projet d'achat", explique Clément.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité