Macron au salon de l'Agriculture : le marathon de la persuasion

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence Creusot

Le président de la République, Emmanuel Macron a commencé sa visite marathon du salon de l'Agriculture, porte de Versailles à Paris, par une rencontre avec les organisations syndicales agricoles. Il s'est ensuite engager dans les allées en essayant de n'oublier personne. Plan de bataille. 

Tout a commencé à 7 h 45 par une rencontre avec les organisations syndicales agricoles au hall 4. Pas de traite des vaches à l'aube, L'image était jugée trop caricaturale.
Puis un bain de foule à la sortie de la réunion. Et une question récurrente : Elle est où Brigitte ?


La visite officielle commence par le hall des animaux de ferme. Là où les éleveurs bovins sont les plus concernés par la crise agricole. Le chef de l'Etat pose à côté de Haute, la vache Aubrac, égérie de l'édition 2018, venue de Laguiole en Aveyron.
Quand Emmanuel Macron rencontre Haute.
Il faut rassurer. 
Le Président est attendu par des manifestants costumés en animaux de ferme. "La vache laitière est inquiète " s'écrit l'une des mascottes.


Emmanuel Macron interpellé à propos du plan loup. Le président de la République promet que les modalités de mise en place du plan se feront vallée par vallée.

Le président de la République doit  ensuite traverser le stand d'Interbev (bovins), d'Inaporc et du Cniel (lait).

Emmanuel Macron sifflé par des jeunes agriculteurs de la FNSEA au moment de son passage devant les éleveurs  de la plaine de la Crau en Camargue.


Pause déjeuner avec son équipe on ne connaît pas le menu.
Reprise de la visite l'après-midi par Saveol, les fruits et les légumes, le vin, les céréales et les brasseurs.

La difficulté sera de n'oublier personne. Temps moyen sur les stands : 20 minutes.
Il s'agit de faire mieux que François Hollande qui était resté 10 heures dans la plus grande ferme de France.