"On était à la tour Eiffel et nos photos étaient un peu gâchées à cause des travaux." Les touristes sont de retour à Paris. Certains ne cachent pas leur déception

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuèle Bailly avec AFP

Si les touristes peuvent enfin revenir à Paris après deux ans de pandémie, nombreux sont ceux à être déçus en raison des nombreux chantiers en cours dans la capitale.

Paris retrouve ses touristes avec une fréquentation qui se rapproche des chiffres d'avant la pandémie. Douze millions de personnes sont venues visiter la capitale depuis janvier. C'est tout de même trois millions de moins qu'avant l'épidémie, à la même période en 2019. Des chiffres encourageants pour la mairie de Paris. Mais petit bémol, de nombreux visiteurs se plaignent des travaux devant de nombreux monuments.

Devant la tour Eiffel, la cathédrale Notre-Dame ou au Grand Palais, certains touristes se plaignent que les palissades ou affiches publicitaires cachant les travaux en cours gâchent leurs photos de vacances. Rencontrée aux abords de la tour Eiffel, Eva, une touriste espagnole en visite regrette le nombre importants de travaux dans la capitale. "C'est dommage que cette zone soit en travaux car c'est aussi la zone la plus emblématique de Paris", explique-t-elle.

Même ressenti pour Francine venue des Alpes de Haute-Provence. "Franchement, c'est très, très décevant, c'est dommage ! En fait, pour prendre une photo de la tour Eiffel, il faut être beaucoup plus loin. C'est du gâchis, c'est du gâchis !".

María, vient du Pérou, elle aussi cherche le meilleur angle de vue pour faire sa photo. "On était justement en train de se demander", explique-t-elle, "quel était le meilleur côté pour ne pas voir autant d'échafaudages. Parce qu'on a vu que de l'autre côté, il y en a aussi ! Donc, c'est vrai, il n'y a aucun endroit où vous pouvez faire la photo parfaite."

Déception aussi pour ce touriste américain gêné par les travaux en cours devant la cathédrale Notre-Dame. "On était à la tour Eiffel et nos photos étaient un peu gâchées à cause des travaux en cours là-bas, mais c'est rien comparé à ici !"(Notre-Dame, ndlr).

Thierry regrette lui aussi de ne pas pouvoir profiter pleinement des monuments parisiens mais relativise. "Les gens ressentent vraiment le bonheur de pouvoir revisiter Paris à nouveau. Donc, c'est ça qui prédomine". "Et puis, il y a tellement de monuments à Paris qu'on peut admirer que voilà, il y en a quelques-uns qui sont en travaux, ça passe", conclut-il, positif.

Les touristes reviennent à Paris

Sur le premier semestre 2022, les touristes étrangers, qui représentent 79,9% du flux contre 21,1% de touristes français, ont fortement nourri cette reprise, a détaillé Corinne Menegaux, Directrice Générale de l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris (OTCP).

Parmi ces touristes étrangers, viennent en premier lieu les Américains (12,7%), suivis par les Allemands (5,8%), les Anglais (5,7%) et enfin les Espagnols(4,2%). Le marché asiatique, notamment chinois, est toujours en plein effondrement, en raison des restrictions pour quitter le pays.

En ce qui concerne l'absence de touristes russes, soit "3% à 4%" de la fréquentation les années précédentes, "l'impact n'est pas conséquent même si c'est une population à tendance dépensière", a ajouté Mme Menegaux.

Sur cette période, en moyenne 24.000 personnes par jour ont visité en 2022 la Tour-Eiffel, soit le niveau de fréquentation d'avant l'épidémie de Covid-19.