Parigo : Le périph’, nouvelle ceinture verte ?

Un anneau de 35 kilomètres autour de la capitale, 1 million de véhicules par jour et des bouchons... Anne Hidalgo, la maire de Paris, invitée de Parigo explique en exclusivité ses ambitions vertes pour le périphérique parisien.

Le périph’, c’est un anneau de 35 km qui ceinture la capitale et assure à lui seul un quart des déplacements parisiens, plus d’1 million de véhicules l’empruntent quotidiennement. Du pain béni pour les automobilistes mais un enfer pour ses 130.000 riverains. Et ça fait près de 50 ans que ça dure.

Constamment remodelé pour limiter ses nuisances, le périph’ s’apprête à entrer dans une nouvelle ère : dès 2024, une de ses voies sera réservée au covoiturage. Et en 2030, il ne comportera plus que 2 fois 3 voies. Une petite révolution qui ne fait pas que des heureux.

Anne Hidalgo était l'invité de Parigo. ©France 3 Paris Ile-de-France

Pour autant, Anne Hidalgo garde le cap et assume ses choix. Mais quelle conséquences pour notre mobilité ? N’y a-t-il pas un risque de déplacer le trafic et la pollution vers l’A86 ? Entretien vérité avec la maire de Paris.

Nous prendrons la direction de Séoul, où, vous le verrez, l’équivalent de notre périph’ a tout simplement été démonté pour laisser la place à des jardins suspendus. Comme quoi les autoroutes urbaines ne sont peut-être pas immuables.

durée de la vidéo : 00h02mn10s
La ville de Séoul, un exemple à suivre ? ©France 3 Paris Ile-de-France

 

Parigo, en direct samedi après le JT de midi sur France 3 Paris Île-de-France ou en replay sur france.tv.

L'actualité "Vos rendez-vous" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Vos rendez-vous" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité