Paris Basketball : un premier derby contre Nanterre dans un contexte sanitaire toujours compliqué

Publié le
Écrit par P. de Baudouin / J.-P. Lemaire / R. Duroselle / C. Mirabaud

Le promu en élite affronte Nanterre ce dimanche 23 janvier, au sein de la halle Georges-Carpentier. Le premier derby contre le club des Hauts-de-Seine est à suivre sur France 3 Paris Île-de-France à partir de 15h15.

Buvette fermée, matchs reportés… Alors que le Paris Basketball affronte Nanterre ce dimanche, le secteur du sport professionnel reste fortement touché par la crise sanitaire. La pandémie a ainsi freiné le développement économique du club parisien, créé il y a près de quatre ans.

Et ce, alors que le Paris Basketball vient d’accéder à l’élite cette saison. "On est d’autant plus impacté qu’on est un club nouveau, souligne Mathias Priesz, directeur des opérations du club. On devait gagner des partenariats, là où d’autres clubs devaient garder des partenariats existants. Pour le coup, ça a forcément empêché le club d’évoluer dans un premier temps. C’était très compliqué, tout était bloqué en temps de pandémie."

La crise sanitaire modifie aussi la préparation des joueurs, sur le plan sportif. "Il faut être très flexible parce que les règles changent chaque semaine, raconte Jean-Christophe Prat, entraîneur du Paris Basketball. Il faut bien tester nos joueurs, bien respecter les protocoles, mais aussi isoler les cas de Covid, faire très attention aux cas contacts…"

"Le plus dur, c'est cette impression de jour sans fin"

Le match de dimanche contre Nanterre marque le premier derby du club parisien contre celui des Hauts-de-Seine. Depuis le début de la crise sanitaire, Nanterre a également vu ses recettes diminuer. "Le manque à gagner en termes de billetterie et de buvette est très important, déplore Frédéric Donnadieu, le président de Nanterre 92. Maintenant, il faut aussi saluer l’effort de l’Etat, parce que sans son aide, on n’aurait pas pu s’en sortir de cette manière, comme beaucoup de clubs je pense. Ce qui est plus dur, c'est cette impression de jour sans fin."

Tout le monde a été touché en même temps

Pascal Donnadieu, l’entraîneur de Nanterre 92

"On a eu sept cas en même temps au mois de décembre, plus l'assistant coach, se souvient Pascal Donnadieu, l’entraîneur de Nanterre 92. Quelque part dans notre malheur, c’est presque mieux, parce que du coup tout le monde a été touché en même temps. C’est peut-être mieux que d’avoir des joueurs touchés deux par deux, et d’être diminué semaine après semaine."

Le Paris Basketball est actuellement classé 14e en Betclic Élite. Nanterre est, de son côté, 7e au classement.