Paris : une cellule de prévention inaugurée pour endiguer la vague de suicides chez les policiers

Une trentaine de policiers se sont suicidés de janvier à avril 2019, en France (illustration). / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP.
Une trentaine de policiers se sont suicidés de janvier à avril 2019, en France (illustration). / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a inauguré ce lundi matin une « cellule alerte prévention suicide » pour endiguer le fléau qui touche la police. Les drames se sont multipliés cette année, notamment en Île-de-France.

Par France 3 Paris IDF

Si on compte une trentaine de suicide de policiers depuis le début de l’année en France – déjà presqu’autant que sur l’ensemble de 2018, la région parisienne n’est pas épargnée par la vague. Contre ce fléau, Christophe Castaner a inauguré une cellule de prévention pour tenter d’éviter de nouveaux drames, ce lundi matin à Paris.
Paris : une cellule de prévention inaugurée pour endiguer la vague de suicides chez les policiers
Intervenants : Eric Roman, Syndicat France Police, Membre association "Mobilisation des Policiers en Colère" // Alexandre Langlois, Syndicat Vigi Police. Un reportage d'Elise Ferret et Nicolas Metauer.
Le lancement du dispositif suit une annonce faite par le ministre de l’Intérieur, le 12 avril dernier. Cette « cellule alerte prévention suicide » vise d’une part à accélérer le plan d'action mis en place par Gérard Collomb l’an dernier, et de l’autre à faire remonter des propositions pour lutter plus efficacement au niveau du ministère.

Une ligne téléphonique de soutien psychologique 24H/24 et 7 jours sur 7

La ligne téléphonique de soutien psychologique déjà en place sera à partir de juin active en permanence, 24H/24 et 7 jours sur 7 comme l’explique Libération. L’objectif reste le même : faciliter l’appel à l’aide, les signaler et sensibiliser la hiérarchie.
Le problème frappe malheureusement l’Île-de-France. A la mi-avril notamment, deux policiers de la Direction de l'ordre public et de la circulation (DOPC) se sont donnés la mort. « Des drames comme cela, ça laisse des traces à vie », témoignait à France 3 Paris Île-de-France l’un de leurs collègues.

« Les Forces de l'Ordre face à La Mort » : extrait d’un documentaire de l’ASSOPOL, l’association de soutien aux policiers et gendarmes.

Sur le même sujet

Recherche : dans les laboratoires, le blues des chercheurs français

Les + Lus