• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : pour Jérôme Coumet, maire du 13ème, “Les trottinettes mal garées sur les trottoirs, c'est terminé”

Le maire du 13ème arrondissement annonce l'enlèvement systématique des trottinettes mal garées, le 17 mai 2019. / © J.Coumet
Le maire du 13ème arrondissement annonce l'enlèvement systématique des trottinettes mal garées, le 17 mai 2019. / © J.Coumet

Action spectaculaire de Jérôme Coumet, maire du 13ème arrondissement de Paris. Il a décidé d'agir contre les trottinettes mal garées sur les trottoirs en les faisant enlever systématiquement. Désormais les engins électriques seront emmenés à la fourrière.

Par France Paris IDF / VP

C'est un peu une déclaration de guerre ou en tout cas un avertissement aux opérateurs de trottinettes électriques. Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, Jérôme Coumet, maire du 13ème arrondissement a annoncé les mesures qu'il souhaite prendre pour lutter contre le parking "sauvage" de ces nouveaux deux roues électriques. Pour toute trottinette mal garée ce sera un enlèvement et une conduite à la fourrière assurés.
​​​

Il joint les mots et les actes, une opération d'enlèvement a bien eu lieu dans les rues de son arrondissement. En effet, les trottinettes lorsqu'elles sont laissées par les utilisateurs ne doivent pas gêner la circulation des piétons. C'est la règle.

Notre devoir c'est de protéger la liberté des piétons à circuler tranquillement sur les trottoirs
Jérôme Coumet sur Twitter


Pourtant quelques jours avant cette action coup de poing, une charte de bonne conduite avait été signée entre la Mairie de Paris et les sociétés qui exploitent les trottinettes.
 
 

Jérôme Coumet n'est pas le seul que le désordre créé par les trottinettes agacent. Emmanuel  Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris n'avait pas hésité à en réquisitionner une dans son bureau après qu'un opérateur avait placé plusieurs trottinettes au milieu du parvis de l'Hôtel de Ville.

Ils sont maintenant une dizaine d'opérateurs à avoir envahi les rues de la capitale. Cela représente des milliers de trottinettes en travers des trottoirs ou souvent tombées dans le caniveau. Le dernier en date à se lancer sur le marché des nouveaux modes de circulation douce n'est autre que le sprinter jamaïcain Usain Bolt. 
 

Sur le même sujet

Seine-et-Marne – Les premières vendanges montrent des raisins marqués par les aléas climatiques

Les + Lus