Paris : la manifestation des "gilets jaunes" une nouvelle fois interdite sur les Champs-Elysées samedi

Le préfet de Police, Didier Lallement a pris un arrêté interdisant tout rassemblement de personnes se revendiquant des Gilets Jaunes, avenue des Champs-Elysées et dans un périmètre comprenant la présidence de la République et l’Assemblée Nationale pour la journée du samedi 13 avril 2019. 
L'avenue des Champs-Elysées interdit à la circulation samedi 23 mars.
L'avenue des Champs-Elysées interdit à la circulation samedi 23 mars. © FRANCOIS GUILLOT / AFP
"Conformément aux instructions du Premier ministre et du ministre de l’Intérieur, demandant, suite aux violences commises lors des précédentes mobilisations des gilets jaunes et au vu des risques de trouble à l’ordre public, l’interdiction des manifestations et des rassemblements des « gilets jaunes » dans les quartiers touchés par la violence." a annoncé ce jeudi le préfet de Police dans un communiqué.

Des mesures strictes ont de nouveau été prises avec notamment l’interdiction du port et du transport d’armes, y compris factices, et de munitions, ainsi que de tous objets susceptibles de constituer une arme. 

Il évoque dans sa liste tout objet pouvant contenir des substances dangereuses (essence, pétrole, gaz, alcool à brûler, méthanol, térébenthine, white spirit,acétone...) ainsi que tout article de pyrotechnique. 

Tout vêtement qui pourrait disssimuler le visage et les équipements de protection sont également interdit samedi.

La loi anticasseurs publiée au Journal Officiel

La loi "anticasseurs", portée par le gouvernement sur fond de crise des gilets jaunes et définitivement adoptée par le Parlement en mars, a été promulguée par Emmanuel Macron et publiée au Journal Officiel ce jeudi.
    


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société manifestation économie social