• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Paris : une mère et son nourrisson de sept semaines percutés par une trottinette

La trottinette impliquée dans l’accident avec le couple est un modèle Lime-S, mis en circulation par l’opérateur de free floating Lime. / © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
La trottinette impliquée dans l’accident avec le couple est un modèle Lime-S, mis en circulation par l’opérateur de free floating Lime. / © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Une trottinette électrique, qui conduisait visiblement en contre sens, a renversé une femme et son bébé, à Paris en début de semaine. Le père de l’enfant demande l’interdiction totale de ce type de deux-roues, qu’il qualifie ni plus ni moins d’« engins de mort ».

Par France 3 paris IDF/AFP

L’accident remonte au début de la semaine. Lundi, un couple de Parisiens se promène avec son bébé dans le 17e arrondissement de la capitale, comme le racontent nos confrères du Parisien.

A l’angle des rues Galvani et Vernie, un choc retentit : la mère ainsi que le nourrisson, transporté dans un porte-bébé sur le ventre de la femme, sont tous les deux renversés par un homme au guidon d'une trottinette. Et ce, d’après le père qui se souvient de la scène, alors que le deux-roues circule en sens interdit dans une rue sans double sens.

« Les gens qui montent dessus sont souvent des irresponsables »

Après intervention des sapeurs-pompiers et des policiers, les secours emmènent la famille à l’hôpital franco-britannique de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine. La fille, âgée d’à peine sept semaines, présente « des rougeurs sur tout le côté gauche » – sans toutefois de blessure à signaler, a priori.

Si le père de famille semble toujours particulièrement en colère, qualifiant même d’« engins de mort » les trottinettes, il souhaite surtout l’interdiction pure et simple de ce type de véhicule : « Les gens qui montent dessus sont souvent des irresponsables. Ils roulent à 25 km/h au milieu des voitures et surtout sur les trottoirs. Ce sont des dangers. »

L’homme envisage de porter plainte contre la Ville, qu’il tient en partie responsable.

Une tentative d’autorégulation avec une « charte de bonne conduite »

La mairie, elle, tente de se ranger derrière le couple et qualifie l’accident d’« aberrant ». Amendes, places de stationnement, « charte de bonne conduite », menace d’interdiction… La municipalité multiplie par ailleurs, depuis quelques semaines, les annonces à propos des services de free floating.

Pour ce qui est du deux-roues impliqué lundi, il s’agit d’une trottinette électrique Lime-S produit par Lime, qui fait partie de la dizaine d’opérateurs présents aujourd’hui sur le marché parisien.

 

Sur le même sujet

La Butte-aux-Cailles repeinte en vert

Les + Lus