Pipe-radio, appareil de vision artificielle… 5 inventions qui ont prouvé la dimension avant-gardiste du Concours Lépine

La Foire de Paris ouvrira ses portes le 1er mai prochain au parc des expositions de la porte de Versailles, signant le retour de son célèbre concours Lépine. Si elle fête ses 120 ans cette année, la Foire de Paris doit son succès à son concours d’inventions, bien connu des innovateurs et visionnaires français, comme étrangers.

En 1901, le préfet de police du département de la Seine créé un concours-exposition de bibelots pour pallier la prolifération de fabricants de jouets qui vendent à la sauvette dans les rues du 3e arrondissement de Paris. Il se nomme alors Louis Lépine. 

Dès lors, le concours Lépine – aujourd’hui organisé par l’Association des inventeurs et fabricants français – a permis la consécration de plus d’un siècle d’innovations, toutes aussi farfelues qu’utiles. 

→ À lire : Aspirateur, stylo à bille, machine à laver... Ces inventions passées par le Concours Lépine

Si nombre d’entre-nous ont eu vent du stylo à bille originaire de ce concours, ou encore de la machine à laver, d’autres innovations pour le moins burlesques, mais avant-tout précurseures dans leur domaine ont été imaginées lors du concours Lépine.

1984 : antivol pour sac à main

Lors de l'édition 1984 du concours Lépine, un certain Raymond Verschaeve est invité en duplex du journal télévisé de 8 heures de l'émission Télématin, sur Antenne 2. Sur injonction courtoise du présentateur, il démontre l'utilité de son invention en simulant le vol d'un sac à main.

Aussitôt la lanière aggripée que le contenu du sac tombe au sol. "Le voleur s’enfuit avec le sac, mais vide !", se félicite alors l'inventeur qui assure avoir mis "plus de cinq ans" à imaginer ce système.

durée de la vidéo : 00h01mn45s
M. Verschaeve réalise une démonstration de son antivol pour sac à main dans le cadre du concours Lépine, sur l'émission "Télématin" d'Antenne 2 en 1984. ©INA

1973 : un dispositif empêchant la conduite en cas de ceinture non serrée

Or, il y a cinquante ans, le nombre de morts sur les routes atteignait un triste record avec près de 18 034 décès et 386 874 blessés sur les routes françaises en 1972. Le port de la ceinture devient ainsi obligatoire l’année suivante hors agglomération pour endiguer cette mortalité routière. 

Ainsi, un dispositif interdisant la conduite en voiture si la ceinture de sécurité n'est pas correctement serrée est proposé par un participant lors du concours Lépine de cette même année 1973.

durée de la vidéo : 00h02mn06s
En 1973, un dispositif empêchant la conduite en cas de ceinture non serrée est proposé au concours Lépine, alors que le nombre de morts sur les routes atteint un triste record. ©INA

"Quand j’ai commencé à penser à cette réalisation, je me suis penché sur les problèmes. Vu qu’il n’existait aucun appareil qui puisse me sortir de mes problèmes, j’ai décidé de le fabriquer moi-même", répond à l’ORTF un inventeur participant à l’édition 1973 du concours.

1970 : une pipe permettant d'écouter la radio

Des "Air"-Pods avant l'heure ? Un autre invente une pipe, que son créateur nomme “calumet électronique” permettant… d’écouter la radio, et ce, en toute discrétion. "Que peut-on faire avec cette pipe, on se la met entre les dents ?", lance le journaliste. 

Elle contient un mini-récepteur avec son amplificateur et sa pile. L’écouteur est remplacé par un fume-cigarette relié à un vibrateur

Un inventeur

au concours Lépine de 1970

"Elle contient un mini-récepteur avec son amplificateur et sa pile. L’écouteur est remplacé par un fume-cigarette relié à un vibrateur", détaille celui qui est loin d’être un agent secret, étant un sobrement membre d’un “club de gadgets”.

durée de la vidéo : 00h01mn22s
Un homme membre d'un club de gadgets présente son "calumet électronique" permettant d'écouter la radio lors du concours Lépine. ©INA

Ce sont ainsi les dents qui transmettent les sons de votre station favorite – réglée préalablement – à l'oreille interne sans passer par le tympan. "Votre voisin ne vous entend pas", en déduit alors le présentateur. Finesse et discrétion qui ne sont pas sans rappeler nos écouteurs sans-fil d’aujourd’hui. "On a l’air d’être un fumeur privé de feu, mais en fait, on écoute la radio."

1953 : un appareil de "vision artificielle"

L’invention dont l’écho à notre temps est évident, nous la devons à un ingénieur diplômé de l’École supérieure d’électronique de Paris. Un certain Paul Saudemont originaire de Saint-Quentin présente lors du concours Lépine 1953 ce qu’il appelle un "appareil de vision artificielle". Il ambitionne de permettre aux personnes atteintes de cécité "de se diriger et de lire".

Sous l’œil de l’édition nationale des Actualités françaises, l’ingénieur dispose son appareil équipé d’une minuscule caméra électronique qu’il appelle "rétine artificielle" et d’un écran appliqué sur le front – et non les yeux. "Les variations de courant permettent à l’aveugle de percevoir les obstacles et de se diriger grâce aux sensations tactiles qu’il ressent."

durée de la vidéo : 00h00mn33s
Un inventeur fait la démonstration de son appareil de "vision artificielle" sur une personne atteinte de cécité lors du concours Lépine. ©INA

Implants, rétines électroniques et appareils, nombre d’inventeurs, et aujourd’hui de start-ups ont tenté l’expérience de redonner la vue à des non-voyants. À la vue de ce mystérieux appareil, difficile de ne pas penser au dernier Vision Pro d'Apple.

1947 : une moto dépliante

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le concours Lépine continue à regorger d'esprits inventifs. Le journal cinématographique des Actualités françaises se rend au concours Lépine en octobre 1947.

durée de la vidéo : 00h00mn58s
Un exposant emporte sa moto dépliante à la sortie du concours Lépine. ©INA

Démonstration d'un pneu increvable ou d'un saladier automatique... mais surtout d'une moto à déplier. Et en action : son exposant la porte sous le bras à la sortie, tel un travailleur d'aujourd'hui emportant sa trottinette électrique personnelle d'une main pour attraper son RER.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité