• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le Stade Français espère retrouver un nouvel élan cette saison

Heyneke Meyer, directeur sportif et entraîneur principal du Stade Français. / © France 3 Paris - île-de-France
Heyneke Meyer, directeur sportif et entraîneur principal du Stade Français. / © France 3 Paris - île-de-France

Avec son nouvel entraîneur, le Stade Français cherche à retrouver le haut du Top 14, surtout qu'il dispose du plus gros budget de la compétition. Premier test samedi contre Perpignan.

Par Céline Cabral avec MT

En cette rentrée, le Stade Français surfe sur un nouvel élan. Et Heyneke Meyer, le nouvel entraîneur sud-africain mène la barque. L’ambition est capitale pour les soldats roses qui veulent redevenir un cador du championnat : "Je suis nerveux, mais c’est normal d’être nerveux. Nous sommes impatients. On va progresser de semaine en semaine. On le sait, c'est parti pour une grande saison, c’est un marathon et on n’a pas d’excuses possibles pour être au top", explique l'entraîneur.
 
Avec un staff international, le changement d’ambiance est perceptible sur la pelouse. Si les entrainements sont en anglais, l’esprit du Stade Français reste le même : "proposer du jeu et être ambitieux". Et pour fédérer les énergies, Le capitaine Sergio Parisse pourra compter sur un atout majeur, son nouveau coach.
 
"C'est un entraîneur qui tout de suite, quand il est arrivé, a affiché sa détermination. Surtout, c'est quelqu'un qui est sur l'aspect mental, sur l'humain, sur la motivation", raconte Sergio Parisse, capitaine du Stade Français.
 

Retrouver le haut du top 14

Et le nouveau souffle d'Heyneke Meyer se confirme déjà sur le terrain. Depuis fin juin, la préparation physique est intense et les joueurs commencent à gommer mauvaises habitudes du passé. Mais pour se hisser dans les 6 premières places du Top 14, ils doivent continuer à construire leur crédibilité.
 
"Cela vient aussi de l'ensemble du staff cette volonté d'avoir une approche plus pro et plus précise dans tout ce que l'on fait, à la fois dans notre système jeu et dans le rôle de chacun que l'on essaie d'appliquer à chaque entraînement pour gagner des matchs et d'être plus constant surtout", affirme Rémi Bonfils, talonneur du Stade Français.
 
Avec 34 millions d’euros, le plus gros budget du Top 14 veut enfin voir la vie en rose. Et cela pourrait commencer dès samedi 25 août pour le premier match à Perpignan face au club catalan tout juste promu cette saison.
 

Sur le même sujet

5.000 petits Franciliens invités par le Secours populaire à profiter de la plage de Deauville

Les + Lus