La Tour Eiffel a été brièvement évacuée ce matin après une fausse alerte à la bombe

La Tour Eiffel a été évacuée pendant deux heures ce matin après une fausse alerte à la bombe, a-t-on appris de source policière. Le monument a rouvert ses portes en début d'après-midi.
Après l'évacuation de la Tour Eiffel, un large périmètre de sécurité a été établi et des barrages policiers ont été installés aux abords du quai Branly.
Après l'évacuation de la Tour Eiffel, un large périmètre de sécurité a été établi et des barrages policiers ont été installés aux abords du quai Branly. © MAXPPP/PHOTOPQR/LE PARISIEN
La Tour Eiffel a été évacuée mercredi pendant deux heures en milieu de journée après une alerte à la bombe visant le monument sur la base d'un appel anonyme à la police, a-t-on appris de source policière. Rapidement, un large périmètre de sécurité a été établi aux abords de la Tour Eiffel, la circulation a été déviée par la police sur le quai Branly et le monument a été évacué aux alentours de 12h15. 
  "La police a procédé aux fouilles et vérifications sur l'ensemble de la Tour", a précisé dans un communiqué la Société d'exploitation de la Tour Eiffel (SETE).  "Aucun élément suspect n'a été découvert", a précisé la source policière. Le site a pu rouvrir à 14H15, a ajouté la SETE.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour eiffel culture patrimoine