• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La Vénus de Milo quittera-t-elle le Louvre pour rejoindre l'île grecque de Milos ?

La Vénus de Milo, au musée du Louvre, à Paris. / © IP3 PRESS/MAXPPP
La Vénus de Milo, au musée du Louvre, à Paris. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Les autorités locales de l'île de Milos, en Grèce, ont lancé une campagne visant à récupérer la Vénus de Milo, la célèbre statue conservée au musée du Louvre, à Paris. Elles espèrent voir revenir la statue sur l'île d'ici à 2020.

Par France 3 Paris IDF/ET

Elle est l'un des nombreux chefs-d'oeuvre que compte le musée du Louvre. Mais à bien des égards, la Vénus de Milo fascine. Chaque année, des milliers de touristes du monde entier affluent pour découvrir la célèbre statue sans bras, l'un des symboles du musée parisien. La Vénus de Milo, qui date du deuxième siècle avant J.-C., est au centre des convoitises des autorités locales de l'île de Milos, dont elle est originaire.
La Vénus de Milo quittera-t-elle le Louvre pour rejoindre l'île grecque de Milos ?
Les autorités locales de l'île de Milos, en Grèce, ont lancé une campagne visant à récupérer la Vénus de Milo, la célèbre statue conservée au musée du Louvre, à Paris. Elles espèrent voir revenir la statue sur l'île d'ici à 2020. - A. Blacher / M. Genevois / P.-J. Quiers
Le maire de Milos a indiqué avoir lancé des démarches afin de rapatrier la célèbre statue, a relevé Euronews. Interrogé par France 3 Paris Île-de-FranceGerasimos Damoulakis a précisé que ces démarches prenaient la forme d'une pétition en ligne, afin de sensibiliser l'opinion publique. Le site takeaphroditehome.gr recense les signatures en faveur du raptriement de la Vénus. Plus de 550 personnes avaient signé la pétition mardi matin.

La Vénus est une émigrante. Il est temps pour elle de rentrer

Son adjoint, Zampeta Tourlou, a quant à lui expliqué à Euronews considérer que la Vénus "est une émigrante, et qu'il est temps pour elle de rentrer". "Nous demandons aux gens, en Grèce et ailleurs, d'envoyer leur propre message, selon quoi il est nécessaire que la Vénus de Milo retourne sur son île."

Rapatriement

La statue a été découverte par un agriculteur en 1820, avant d'être achetée puis acheminée en France. Cette petite polémique ravive la question de la restitution d'oeuvres d'art, détenues par les musées français, aux pays d'origine. Le magazine Le Point rappelle ainsi qu'en 1996, le président Jacques Chirac avait dû rendre une statuette originaire du Mali, qui lui avait été offerte pour son anniversaire.

Sur le même sujet

Procès tentative attentat près de Notre-Dame de Paris

Les + Lus