VIDEO. Les cantines d'Aubergenville ne proposeront plus d'entrées aux élèves

Publié le
Écrit par Lea Jacquet .
Les cantines d'Aubergenville ne proposeront plus d'entrées aux élèves ©France 3 PIDF

Face à l’inflation, la mairie d’Aubergenville a pris une décision radicale. Après concertation des parents, les cantines de la ville ne servent plus d’entrées.

Dans cette commune des Yvelines, les entrées ont été supprimées. Il faut dire qu’elles n’avaient pas beaucoup de succès auprès des enfants.

Peu importe l’entrée, ils disaient dès le début « non j’aime pas » alors c’était toujours la poubelle qui mangeait. 

Kejiou Fadila, cantinière

Un menu sans entrées pour éviter le gaspillage mais surtout pour réduire la facture des familles. Avec l’inflation, le coût des repas aurait dû augmenter de 5% cette année, le maire a donc organisé un vote des parents d’élèves et la majorité a préféré réduire le repas. « c’est les parents les plus fragiles que j’ai entendu.» explique Gilles Lécole, maire (LR) d’Aubergenville. L'élu souhaite avant tout alléger « un coût difficile à supporter pour les familles.»

Une suppression qui respecte la législation puisqu’il reste au moins quatre composants dans le repas des enfants. Pour Sylvie Ortega, diététicienne, cette tendance n’est pas un problème à condition de veiller à la diversité alimentaire. «Quatre composants ça veut pas dire qu’on supprime l’entrée, ça veut dire que ça dépend des jours. Parfois on va proposer une entrée mais un autre jour on proposera plutôt le produit laitier et le dessert (…) et puis un autre jour on proposera une entrée et un dessert sans le produit laitier et cette formule-là elle correspond bien aux besoins des enfants.»

Avec cette suppression d’entrées, le prix des repas n’augmentera pas pour les familles cette année.

Retrouvez tous nos reportages sur france.tv/idf

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité