"Zéro métro, zéro RER" : les syndicats de la RATP appellent à la grève le 10 novembre

L’intersyndicale des conducteurs de la RATP ont annoncé un mouvement de grève jeudi 10 novembre, afin de dénoncer notamment le manque d’effectifs. Ils réclament une hausse des salaires.

L’"objectif commun" est de bloquer le trafic le 10 novembre, avec "zéro métro" et "zéro RER". Dans un communiqué commun, l’intersyndicale des conducteurs de la RATP (FO RATP Pôle Traction, CGT RATP, Unsa RATP Pôle Ferré et Solidaires RATP) appelle à la grève le 10 novembre. Le préavis est posé du mercredi 9 novembre à 22h jusqu’au vendredi 11 novembre à 7h.

Les syndicats, qui se disent "sans nouvelles des directions" depuis une "alarme sociale commune" le 14 octobre, dénoncent un "mépris affiché envers la catégorie conduite", "à l’image du dialogue social et de cette politique de destruction de notre entreprise publique".

"Un contexte d’inflation jamais vu à ce jour"

"Les services non couverts sont quotidiens et quoi qu’en dise la direction, sa part de responsabilité est indéniable dans la situation de nos conditions de travail en dégradation perpétuelle par manque d’anticipation", affirment les syndicats.

L’intersyndicale, qui demande une hausse des salaires, souligne "un contexte d’inflation jamais vu à ce jour et une non-revalorisation depuis 2013". Elle dénonce une "posture d’immobilisme" des directions.

Une grève avait déjà eu lieu le 18 octobre dernier. Le mouvement avait davantage perturbé le réseau de la SNCF que celui de la RATP.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité