Cet article date de plus de 4 ans

Primaire de la gauche : Valls, Hamon qui est arrivé en tête en Île-de-France?

Benoît Hamon contre Manuel Valls ce sera donc le duel du second tour de la primaire à gauche, dimanche prochain. Avec 36 % des voix, le frondeur devance largement son ancien premier ministre.
© F3
Selon des chiffres provisoires, le premier tour a mobilisé 1,56 million de votants. Benoît Hamon est sorti en tête avec 36,35 % des voix, suivi par Manuel Valls (31,11 %). Une polémique sur la participation à la primaire à gauche a éclaté au lendemain du premier tour. Les résultats en pourcentage des candidats n'ont en effet pas varié, malgré l'augmentation déclarée du nombre de bulletins dépouillés.

Pour l'instant on ne possède aucun chiffre brut du nombre de voix recueillies par chaque candidat sur une ville, un département ou une région. Officiellement il y a eu un peu plus d’1,56 million de votants.

Benoît Hamon en tête dans la petite couronne


Les organisateurs ont seulement fourni des chiffres en pourcentage par chaque circonscription législative

Avec ces pourcentages, on constate que Benoît Hamon arrive en tête dans la plupart des circonscriptions de la petite couronne, même si par endroit dans l’Ouest parisien il est devancé par Manuel Valls. En grande couronne, le vote Hamon semble majoritaire également.

La percée de Manuel Valls dans son fief d'Evry


Benoît Hamon et Manuel Valls obtiennent de bons résultats dans leurs circonscriptions

Benoît Hamon dans sa circonscription de Trappes obtient 55,5 % des voix. Plébiscite également pour Manuel Valls sur Evry et Corbeil-Essonnes où il obtient 54% des voix. A noter qu’il n’y a quasiment pas eu d’effet Hidalgo pour Vincent Peillon à Paris. La maire et beaucoup d’élus de la capitale le soutenaient pour un résultat médiocre au final. Entre 7 et 13% des voix selon la circonscription.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
primaires de la gauche élection présidentielle politique élections