• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Cavale de Redoine Faïd : le pilote de l'hélicoptère mis en garde à vue

L’hélicoptère utilisé pour l’évasion de Redoine Faïd, en juillet 2018. L’appareil a été retrouvé à Gonesse, dans le Val-d'Oise. / © IAN LANGSDON/EPA/Newscom/MaxPPP
L’hélicoptère utilisé pour l’évasion de Redoine Faïd, en juillet 2018. L’appareil a été retrouvé à Gonesse, dans le Val-d'Oise. / © IAN LANGSDON/EPA/Newscom/MaxPPP

En juillet dernier, Redoine Faïd s’évadait de la prison de Réau en Seine-et-Marne, à l’issue d’une opération spectaculaire. On apprend ce mardi que le pilote de l'hélicoptère pris en otage, sa belle-fille et un membre de leur entourage ont été interpellés.
 

Par AFP/PDB

Nouveau rebondissement dans l’affaire de la cavale de Redoine Faïd : le pilote de l'hélicoptère, pris en otage lors de l’évasion de la prison de Réau, vient d'être arrêté. Tout comme lui, sa belle-fille et un membre de leur entourage ont été mis en garde à vue.
Les enquêteurs ont entre autres découvert une correspondance entre le braqueur et la jeune femme, âgée d'une trentaine d'années. Des échanges de courrier étalés sur deux à trois ans, jusqu’à 2016.
 

Le pilote, considéré jusqu’ici comme une victime du commando chargé de l’évasion

Jusqu’ici, le pilote était considéré par les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles et de l'Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) comme une victime de Redoine Faïd et du commando en charge de le faire évader.
Après l’évasion, le pilote avait été retrouvé en état de choc, visiblement molesté par les malfaiteurs. Le braqueur, lui, avait finalement arrêté début octobre 2018. La fin d’une cavale de trois mois.

Suite à cette série de gardes à vue, reste donc encore à éclaircir le rôle des protagonistes concernés.

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus