Disneyland Paris : grève de 90 techniciens de nuit

Un tiers des techniciens du parc d'attractions a engagé cette nuit un mouvement de grève qui s'est arrêté ce matin. Les salariés réclament une augmentation de leur prime de nuit à la veille des négociations annuelles avec leur direction.

Ce matin, Disneyland ouvrira ses portes sans encombres aux visiteurs. La grève des salariés de nuit en charge de la maintenance ne perturbera pas le fonctionnement du parc et de ses 60 manèges.

90 des 300 techniciens en charge du contrôle des attractions se sont arrêtés de travailler depuis mardi soir à 22 heures. La maintenance a pu être assurée par les chefs de service eux-mêmes pour qu'aujourd'hui, les zones de loisirs soient opérationnelles dès l'ouverture

Ce mouvement de protestation spontané engage les négociations autour de la prime de nuit accordée aux travailleurs nocturnes. Les employés réclament une majoration de leur prime, aujourd'hui fixée à 5 euros bruts de l'heure. Les négociations annuelles obligatoires (NAO) avec la direction auront lieu ce jeudi.