Disparition d'Estelle Mouzin: 15 ans après, son père veut "attaquer l'Etat pour faute lourde"

Le père d'Estelle Mouzin, la fillette qui a disparu à l'âge de 9 ans en 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne, a annoncé qu'il comptait "attaquer l'Etat pour faute lourde", car il estime avoir été "baladé".

"Nous avons pris la décision avec les avocats que j'allais attaquer l'Etat pour faute lourde pour mauvaise gestion du dossier d'Estelle", a déclaré Eric Mouzin, à la veille du quinzième anniversaire de la disparition de sa fille. Estelle Mouzin a disparu le 9 janvier 2003, vers 18 heures sur le chemin entre son école et son domicile, à Guermantes, en Seine-et-Marne. Malgré plusieurs opérations de police de grande envergure et une mobilisation massive de sa famille, l'enfant est restée introuvable.

Eric Mouzin, le père d'Estelle attaque l'Etat pour faute lourde




Le père d'Estelle dénonce les dysfonctionnements d'une enquête qui ne serait plus véritablement menée.  Il attaque l'Etat pour faute lourde et mauvaise gestion du dossier. "C'est plus que de la colère, c'est de la rage et c'est aussi d'avoir été baladé et d'avoir été pris pour un con pendant toutes ces années", s'est insurgé Eric Mouzin lundi soir sur France 2. Les avocats d'Eric Mouzin ont confirmées la procédure qui vise à "engager sa responsabilité (de l'Etat, ndlr) dans les dysfonctionnements des services de justice dans l'enquête pour retrouver" Estelle.

Comme chaque année depuis quinze ans, Eric Mouzin organisera une marche silencieuse, samedi 13 janvier, là où sa fille a été vue pour la dernière fois.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité