Meaux se téléporte en 14-18, avec une reconstitution menée par 200 combattants

Retour vers le passé : le musée de la Grande Guerre de Meaux organise deux jours de reconstitution historique ce weekend. Un événement de taille, avec la participation de près de 200 (faux) Poilus.
Le musée de la Grande Guerre, à Meaux, est à l’origine d'un weekend de reconstitution, avec 200 participants pour cette 8e édition.
Le musée de la Grande Guerre, à Meaux, est à l’origine d'un weekend de reconstitution, avec 200 participants pour cette 8e édition. © Le Musée de la Grande Guerre de Meaux
Si jamais vous rêviez d’expérimenter la Première Guerre mondiale, il fallait être à Meaux ce weekend : le musée de la Grande Guerre a en effet organisé samedi et dimanche une reconstitution géante dans la commune. Car 14-18 a beau rester l’une des plus grandes tragédies du 20e siècle – responsable de 18 millions de morts civils et militaires en Europe suite aux combats, et de plusieurs millions de gueules cassées –, c’est aussi une source de spectacle et d’inspiration pour faire revivre l’histoire grandeur nature. L’événement, pour sa huitième édition à Meaux, signe d’ailleurs un record en rassemblant plus de 200 reconstituteurs.
 

Un véritable taxi de la Marne et des coups de canons

Membres de diverses associations, les participants mènent une série d’activités censées donner une certaine idée de la vie quotidienne des soldats à l’époque. Bivouac géant, défilé de Poilus, levée des couleurs, batailles et fanfare… Au-delà des coups de canons, la cavalerie débarque notamment pour la première fois au sein de la manifestation. A noter aussi la présence d’un véritable taxi de la Marne, et de pigeons voyageurs, toujours dans l’idée de reconstituer les moyens de communication de l’époque. Cette édition succède par ailleurs aux grandes commémorations de l’année dernière, à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs première guerre mondiale insolite