Seine-et-Marne : fin du port du masque aux abords des écoles et des lieux de culte

Les habitants de Seine-et-Marne ne sont plus obligés de porter le masque aux alentours des établissements scolaires et des lieux de culte à compter de ce mercredi. Le port du masque dans les écoles pourrait être supprimé lundi prochain.

Les Seine-et-Marnais peuvent afficher à nouveau leurs sourires près des écoles et des lieux de cultes. En effet, le préfet du département a annoncé ce mercredi "la fin de l’obligation du port du masque aux abords des établissements scolaires et des lieux de culte.", lit-on dans un tweet de la préfecture. 

Le 77 est le seul département francilien dont le taux d’incidence (soit le nombre de cas détectés pour 100 000 habitants) est inférieur à 50 selon les chiffres de CovidTracker. Le taux de la Seine-et-Marne s’élève à 47 selon le dernier relevé réalisé durant la semaine du 3 au 9 octobre. Ce chiffre est inférieur à 50 dans le département depuis mi-septembre. En Île-de-France, après la Seine-et-Marne, le département qui enregistre le taux d'incidence le plus bas est l'Essonne avec 56 cas pour 100 000 habitants.

D’autres mesures à suivre ?  

Étant donné l’évolution positive des chiffres de l’épidémie dans le département, d’autres mesures visant à alléger les restrictions sanitaires pourraient suivre dans les prochains jours. La préfecture doit notamment trancher en ce qui concerne le port du masque dans les classes pour les élèves.

De nombreux départements où le taux d’incidence est inférieur à 50 ont déjà levé l’obligation de porter le masque en classe. Si elle venait à adopter cette mesure, la Seine-et-Marne deviendrait le premier département francilien à faire tomber le masque dans les salles de classe.               

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 éducation religion