• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Seine-et-Marne : les deux nouvelles girafes du zoo d'Attilly

Deux girafes mâles viennent de rejoindre le parc de Férolles-Attilly. / © Farid Benbekai / France 3 Paris.
Deux girafes mâles viennent de rejoindre le parc de Férolles-Attilly. / © Farid Benbekai / France 3 Paris.

Deux nouveaux pensionnaires viennent de rejoindre le parc d'Attily en Seine-et-Marne. Il s'agit de deux girafes d'environ 4 ans, Hait et Conan, élevées en captivité aux Pays-Bas.

Par Aude Blacher

Hait et Conan sont arrivés au zoo du Bois à Attilly (Seine-et-Marne) les 4 et 5 avril derniers. Après quelques jours passés en quarantaine, les deux girafes gambadent désormais dans leur enclos de 1 hectare, sous le regard de jeunes visiteurs en vacances. "C'est agréable pour les enfants, explique une mère de famille venue avec ses deux enfants. Ce sont des animaux qu'on ne voit pas tous les jours, hormi dans des livres." 

Les deux mâles, nés en captivité en 2015, vivaient jusqu'alors dans le zoo d'Arnhem aux Pays-Bas. Pour les accueillir, le zoo d'Attilly a dû faire des aménagements, pousser les murs. Un bâtiment de 6 mètres de haut a notamment été construit. Il est équipé de radiateurs sur deux niveaux pour que la température ne descende pas en dessous de 18 degrès. Un vaste enclos a étégalement été aménagé pour les girafes. "Elles se comportent très bien. Elles ne viennent pas encore tout à fait à côté des visiteurs parce qu'elles ont une bordure d'eau et que cela leur fait peur. Mais d'ici deux à trois semaines, tout devrait rentrer dans l'ordre", explique Christophe Morin, le chef soigneur.
 

Le signe d'un renouveau pour ce parc qui était voué à la fermeture

Cette arrivée ainsi que ces investissements sont le signe d'un renouveau pour la structure qui, il y a trois ans encore, était vouée à la fermeture. En 2015, l'association Code animal avait notamment porté plainte contre les propriétaires pour mauvais traitements.
Depuis, le zoo a changé de main et connait un renouveau. De nouveaux animaux ont fait leur apparition comme un ours, un lion, un tigre ou encore des loups. Et le parc accueille désormais environ 1200 visiteurs par jour. 

Sur le même sujet

Procès tentative attentat près de Notre-Dame de Paris

Les + Lus