Grâce à une mobilisation citoyenne, une épicerie éphémère ouvre à Bagnolet

Cette épicerie est installée dans trois conteneurs, réaménagés par un collectif d'architectes / © F3
Cette épicerie est installée dans trois conteneurs, réaménagés par un collectif d'architectes / © F3

Suite aux importants travaux de rénovation, il ne restait quasiment aucun commerce de proximité dans le quartier des Malassis de Bagnolet. Depuis une semaine, une épicerie éphémère a ouvert.

Par France 3 Ile de France / EB

Depuis des années, les commerces de proximité ont fermé les uns après les autres. Dans ce quartier de Bagnolet les habitants étaient souvent obligés de faire des kilomètres pour aller acheter un paquet de sucre. 

Un exemple de mobilisation citoyenne


Cette épicerie qui a ouvert depuis une semaine est le fruit de la mobilisation des résidents du quartier des Malassis, Jean Mendy, un jeune du quartier a recueilli la parole des habitants. Ensemble, une soixantaine d’habitants ont sollicité la mairie afin d’obtenir l’ouverture de ce commerce. Le maire PS sensible à cette initiative citoyenne a permis de débloquer une enveloppe de 100 000 euros pour l’ouverture de cette épicerie.

Pour redonner un commerce et de la vie dans le quartier


Trois conteneurs, reliés entre eux ont été installés à l’aide d’une grue. Ce local a été installé et aménagé par le collectif Yaplusk à prononcer « Y a plus qu’à », un collectif d’architectes et d’urbanistes, qui vivent dans le quartier. L’épicerie des Malassis prévoit d’être ouverte au moins deux ans, le temps que les travaux de rénovation du quartier se terminent.

Un autre projet est en cours. L’épicerie comprend un coin cuisine qui devrait, aux beaux jours, ouvrir le week-end sous la forme de resto associatif.

Sur le même sujet

Les + Lus