Cet article date de plus de 4 ans

Comme un soir de victoire au QG de Benoît Hamon

A quelques dizaines de mètres de la rue de Solférino, le QG de Benoît Hamon a vécu une nuit de fête. Des dizaines de militants, et beaucoup de journalistes, aussi, étaient sur le pont pour accueillir l'outsider. Ambiance alors que s'ouvre une ultime semaine de campagne...
Des sympathisants pro-Benoît Hamon, dimanche soir, au QG du candidat à la primaire socialiste, à Paris.
Des sympathisants pro-Benoît Hamon, dimanche soir, au QG du candidat à la primaire socialiste, à Paris. © France 3 Paris IDF/S. Fouquet
Une scène de liesse, sur la Seine, dimanche vers 20 heures 40... Les militants de Benoît Hamon ont fêté l'arrivée en tête de leur champion, au soir du premier tour de la primaire de la Belle alliance populaire.

A l'abordage

Selon les résultats non définitifs, annoncés d'emblée dimanche soir par Thomas Clay, président de la Haute autorité en charge du scrutin, c'est bel et bien le député des Yvelines Benoît Hamon qui a pris la tête de ce premier tour, avec plus de 35 % des suffrages. Lundi matin, l'instance chargée d'organisée ces "primaires citoyennes" a confirmé l'affiche du second tour, sans toutefois parler de résultats définitifs : Benoît Hamon obtenant 36,35 %, et Manuel Valls, 31,11 % des voix.
Cette arrivée en tête du député des Yvelines a donc été accueillie dans une explosion de joie, par les dizaines de militants présents à bord de la péniche servant de QG au candidat.

Une ambiance encore plus électrique... A l'annonce du ralliement d'Arnaud Montebourg à la candidature de Benoît Hamon. De quoi faire espérer, par la simple logique arithmétique, un nouveau soir de victoire, dimanche prochain, sur ce navire, à quelques mètres à peine de la rue de Solférino.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
primaires de la gauche élection présidentielle politique élections