Transat Jacques Vabre : Fabrice Amedeo et Eric Péron terminent 10e du classement Imoca

L’Imoca Newrest - Art & Fenêtres de Fabrice Amedeo et Eric Péron, à leur arrivée au Brésil. / © Sea Events / Transat Jacques vabre
L’Imoca Newrest - Art & Fenêtres de Fabrice Amedeo et Eric Péron, à leur arrivée au Brésil. / © Sea Events / Transat Jacques vabre

Fabrice Amedeo et Eric Péron, à bord de l’Imoca Newrest - Art & Fenêtres, sont le premier duo francilien à franchir la ligne d'arrivée à Salvador de Bahia au Brésil. Ils terminent 10e au classement de leur classe, après plus de 14 jours en mer.

Par PDB / France 3 PIDF

14 jours, 16 heures, 1 minute, et 7 secondes. Fabrice Amedeo et Eric Péron, à bord de Newrest - Art & Fenêtres, ont franchi la ligne d’arrivée ce lundi matin à Salvador de Bahia, au Brésil. Ils terminent ainsi à la 10e place du classement Imoca de la Transat Jacques Vabre.
Pour leur seconde traversée ensemble de l’Atlantique en double, à bord de leur voilier de 18 mètres de long, les deux skippers finissent avec une vitesse moyenne de 14,19 nœuds. Ils ont parcouru 4995,29 milles, et leur écart avec le premier est au final d’1 jour, 3 heures, 53 minutes, et 7 secondes.

Fabrice Amedeo et Eric Péron sont arrivés dans la nuit, à 5 heures, 16 minutes et 7 secondes (à l’heure de Paris). « Pour réussir cette Transat, il fallait cocher deux cases, a réagi le premier, après avoir franchi la ligne d’arrivée au Brésil. La première case, c’était partir sur une option Sud dans le Golfe de Gascogne, et la deuxième, passer plutôt à l’Est dans le Pot au Noir. Nous cochons ces deux cases, ce qui explique que nous faisons une jolie course ».

"Globalement, nous pouvons être satisfaits"

« Nous sommes plutôt assez contents du rythme que nous avons su nous imposer, a par ailleurs commenté Eric Péron. C’était intéressant de voir que nous étions dans le bon groupe, même si nous étions parfois un peu à l’écart, du fait de trajectoires pas assez précises. »
Eric Péron ajoute : « C’est un petit regret que nous pouvons avoir, ajouté à des petits aléas techniques qui peut-être mis bout à bout nous empêchent d’accrocher le wagon de devant. Mais globalement, nous pouvons être satisfaits ».
Pour ce qui est du second duo francilien, à savoir Stéphane Le Diraison et son coéquipier François Guiffant à bord de Time for Oceans, les deux skippers sont pour l'instant classés 20e du classement Imoca.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus