Cet article date de plus de 5 ans

Un banquet devant le château de Versailles pour les zadistes anti-COP 21

Quelque 400 militants écologistes se sont retrouvés samedi matin devant le château de Versailles pour dénoncer "la grande mascarade" de la COP 21. Un rasemblement sous la forme d'un banquet. Zadistes de Notre-Dame-des-Landes, de Bure, dans la Meuse, ou de la Côte-d'Or s'y sont retrouvés.
Des zadistes se sont retrouvés à Versailles, le 28 novembre 2015, en marge de l'ouverture de la COP 21.
Des zadistes se sont retrouvés à Versailles, le 28 novembre 2015, en marge de l'ouverture de la COP 21. © France 3 Paris IDF/N. Cohen
Devant le château de Versailles, plusieurs dizaines de militants écologistes se sont retrouvés pour un grand banquet organisé à quelques heures de l'ouverture de la COP 21. Au menu : soupes de courges, de betteraves et de pois chiches.

Déchets nucléaires ou ceinture maraîchère en péril

Ces "zadistes" (de ZAD, "zones à défendre") viennent de Notre-Dame-des-Landes, dans la Loire-Atlantique, de Bure, dans la Meuse, ou de la Côte-d'Or et souhaitaient se retrouver sur le plateau de Saclay, dans l'Essonne vendredi. Un rassemblement interdit par le préfet du département.

Selon l'AFP, ces militants étaient environ 400, rassemblés autour d'un banquet, pour dénoncer "la grande mascarade" de la COP 21.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cop21 environnement société écologie réchauffement climatique