Sarcelles : un élève de 13 ans agressé au couteau devant son collège du Val-d'Oise

Publié le Mis à jour le
Écrit par DM avec AFP

Un adolescent a été agressé à l'arme blanche, vendredi 2 décembre 2022 en fin d'après-midi, devant un collège à Sarcelles, dans le Val-d'Oise. Un suspect placé en garde à vue après l'agression au couteau d'un collégien de 13 ans. La victime est dans un état grave et a été transporté à l'hôpital Necker à Paris 15e.

Un suspect, mineur, a été placé en garde à vue pour "tentative d'homicide volontaire" sur un collégien de 13 ans, gravement blessé d'un coup de couteau à l'abdomen vendredi 2 décembre à la sortie de son établissement à Sarcelles, dans le Val-d'Oise, indique ce samedi le parquet de Pontoise, contacté par France Bleu Paris. L'enquête, confiée au commissariat de Sarcelles, devra déterminer les circonstances de l'agression et les éventuels autres suspects.

«Les auteurs ont pris la fuite»

Une bagarre a éclaté vers 17h30 entre trois individus, qui ont été mis en fuite par un professeur de sport qui se trouvait sur place, selon une source policière. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'auteur présumé du coup de couteau était accompagné de deux autres personnes. Les motifs de l'altercation ne sont pas encore connus. La victime consciente a été transportée dans un état grave par le Samu à l'hôpital Necker à Paris 15e. Son pronostic vital est réservé, a appris l'AFP samedi de sources policières et proches de l'enquête. Élève de 4e, il était arrivé dans le collège peu de temps après la rentrée, après avoir été victime d'agression dans son précédent établissement, selon une source proche de l'enquête.

La semaine dernière, un garçon de 14 ans était décédé lors d'une rixe à Coignières, dans les Yvelines. L'adolescent a reçu des coups à la tête lors d'un affrontement entre deux bandes rivales. Un autre adolescent a été tué lors d'une rixe entre bandes rivales dans le XVIIe arrondissement de Paris.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité