• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Val-d'Oise - Lynchage d'un jeune par une bande à Garges-lès-Gonesse

Un jeune de 16 ans a été violemment tabassé par une bande à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). / © Capture d'écran - Youtube
Un jeune de 16 ans a été violemment tabassé par une bande à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). / © Capture d'écran - Youtube

Un jeune de 17 ans a été violemment tabassé par une bande, mercredi 26 septembre au pied d'un immeuble de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). Il est grièvement blessé. Deux hommes ont été mis en examen.

Par MT

L'agression a été filmée par un riverain qui tente vainement de faire partir les agresseurs. On voit un jeune homme (de 17 ans) se faire rouer de coups en bas d'un immeuble de Garges-lès-Gonesse. Caché sous une voiture, il est tiré puis tabassé par des jeunes munis de crosses de hockey ou de barres de fer.

Le pronostic vital de la victime, Ammari O, n'est pas engagé. Mais il a quand-même reçu 67 points de suture au niveau de la tête, révèle Le Parisien.
L'agression s'est produite à Garges-lès-Gonesse, en bas de cet immeuble. / © Aude Blacher - France 3 Île-de-France
L'agression s'est produite à Garges-lès-Gonesse, en bas de cet immeuble. / © Aude Blacher - France 3 Île-de-France
L'accrochage a opposé une cinquantaine, voire une centaine de personnes et pourrait trouver son origine dans l'opposition entre des jeunes du quartier de la Muette et d'autres de la commune de Paris. Une escalade dans la violence, cette fois-ci, des armes de poing ont été vues. Les rixes qui se sont multipliées ses derniers jours. Trois personnes, dont deux mineurs, tous résidents sur Garges-lès-Gonesse ont été placées en garde à vue et deux d'entre-eux ont été mis en examen samedi 29 septembre.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Pontoise à leur encontre pour homicide involontaire, violences volontaires aggravées et attroupement armé.

Selon nos informations, la victime scolarisée au lycée Simone de Beauvoir de la commune, pourrait être spécifiquement visée. La veille, une bande armée de béquilles et barres de métal avait tenté de s'introduire dans l'établissement.
© Aude Blacher - France 3 Île-de-France
© Aude Blacher - France 3 Île-de-France

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus