• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

23ème jour de grève de la faim, dans l’espoir de visiter son mari emprisonné au Maroc

Claude Mangin en 2016, bien avant sa grève de la faim. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Claude Mangin en 2016, bien avant sa grève de la faim. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Habitante d’Ivry, en grève de la faim depuis le 18 avril, Claude Mangin-Asfari demande à pouvoir voir son mari, Naâma Asfari, incarcéré à Kenitra.

Par Pierre De Baudouin

« Tout doux… » Quand on lui demande comment elle va, depuis plus de trois semaines en grève de la faim, Claude Mangin-Asfari ne cache pas sa fatigue. Amaigrie, les traits tirés, son jeûne est difficile mais chaque jour, amis et soutiens se succèdent pour lui tenir compagnie :

Si mon corps tient, c’est aussi parce que mon mental est solide. Je sais pourquoi je suis là, je sais pourquoi je le fais.

23ème jour de grève de la faim, dans l’espoir de visiter son mari emprisonné au Maroc
Citoyenne de la ville d’Ivry-sur-Seine, elle demande le droit de visiter son mari : Naâma Asfari, juriste marocain et militant pour l'indépendance pour le Sahara Occidental, emprisonné depuis sept ans au Maroc. Chaque jour, un médecin est là pour vérifier son état de santé, le Dr Marianne Petit :

Je découvre au fur et à mesure comment elle réagit. Là, on est dans une phase un peu plus critique. Elle a perdu 10 % de son poids. Et elle va continuer à perdre bien sûr, ça va être de plus en plus compliqué.

Une lettre envoyée au président de la République

Catholique pratiquante, elle a aussi le soutien de Monseigneur Michel Santier, évêque de Créteil :

J’ai senti une grande profondeur chez cette femme. Et je trouve qu’elle demande un droit fondamental : celui de visiter son époux incarcéré. C’est normal que nous la soutenions. Un prisonnier est une personne humaine, avec une dignité humaine, et c’est normal que l’être cher puisse le visiter.

Pour défendre la cause de Claude Mangin-Asfari, l’évêque a même écrit à Emmanuel Macron. Dans un courrier, le président dit avoir mandaté le ministre des affaires étrangères pour trouver une solution rapide. Samedi, la mairie d’Ivry organisera un concert pour soutenir cette grève de la fin. 

 

Sur le même sujet

L'Artichaut, Joey Starr par Karin Viard

Les + Lus