Gilets jaunes : des manifestants rejoints par des VTC tentent de bloquer Rungis

Une trentaine de gilets jaunes et de chauffeurs VTC ont instauré un barrage filtrant pour bloquer le marché de Rungis (Val-de-Marne) ce lundi 17 décembre. Ils n'ont bloqué qu'une des principales portes et visent les camions étrangers.
Ils annonçaient un "blocage rungis illimité" dans un événement sur Facebook. Une trentaine de gilets jaunes et de chauffeurs VTC ont instauré un barrage filtrant sur l'une des portes principales du marché de Rungis.

Depuis 4 heures du matin, ils tentent de bloquer la porte de Thiais et visent particulièrement les camions portant des plaques étrangères. Ils n'ont pas réussi à bloquer les autres portes, faute de manifestant en nombre.
 

Bloquer le "poumon économique européen"

Dans leur appel sur le réseau social, ils disent vouloir "faire plier le gouvernement sur les revendications des gilets jaunes, en bloquant le poumon économique européen".

1.200 entreprises sont implantées sur le marché de Rungis qui alimentent 18 millions de consommateurs.

Sur place, les revendications semblaient être multiples a constaté un de nos journalistes. On peut ainsi lire de multiples revendications sur l'événement concernant le carburant, les chômeurs, les retraités ou  l'imposition des GAFA qui "doivent payer comme Uber pour les VTC".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société manifestation économie social