A Villejuif, le parquet requiert l'incarcération de deux suspects

Une opération anti-terroriste à Villejuif, dans le Val-de-Marne, le 6 septembre 2017. / © ETIENNE LAURENT/EPA/MaxPPP
Une opération anti-terroriste à Villejuif, dans le Val-de-Marne, le 6 septembre 2017. / © ETIENNE LAURENT/EPA/MaxPPP

Le parquet de Paris a requis la mise en détention de deux des trois suspects dans l'affaire du laboratoire d'explosifs découvert à Villejuif (94). Le troisième homme est libéré.

Par Christian Meyze/AFP

Un homme (37 ans) radicalisé et le propriétaire (36 ans) de l'appartement où un atelier clandestin d'explosifs a été découvert, mercredi 6 septembre, à Villejuif (Val-de-Marne), ont été déférés, ce dimanche matin 10 septembre, devant le procureur qui a requis leur mise en examen et leur détention.

La troisième personne qui était gardée à vue, un homme de 47 ans, arrêté en compagnie du propriétaire de l'appartement, a été libéré.

Les deux suspects seront présentés dans l'après-midi à un juge antiterroriste. Le procureur de Paris François Molins tiendra une conférence de presse immédiatement après.

Sur le même sujet

Interview du docteur Thomas Grégory

Près de chez vous

Les + Lus