Cet article date de plus de 5 ans

VIDEO. L'école des Beaux-Arts, épisode 3 - Le cabinet de curiosités

Nichée rue Bonaparte, en plein coeur du sixième arrondissement de Paris, l'école des Beaux-Arts est immense. Sur près de deux hectares, elle abrite des lieux insoupçonnables, comme le cabinet de curiosités. Quoi de mieux qu'un squelette pour rendre compte du corps humain ?

Le cabinet de curiosités de l'école des Beaux-Arts, à Paris.
Le cabinet de curiosités de l'école des Beaux-Arts, à Paris. © F3 Paris IDF
Dans le cabinet de curiosités, les étudiants viennent pour apprendre la morphologie. Mais attention, âmes sensibles, s'abstenir. Il ne faut pas avoir peur du morbide pour pénétrer dans cette pièce, envahie d'ossements, crânes et autres squelettes humains... En effet, la mort imprègne ce lieu d'apprentissage. Pour retranscrire le vivant, l'observation du figé reste incontournable.

Fascination pour le morbide

Fascination pour le morbide, ou simplement pour les détails des corps... Certains élèves sont devenus des habitués de ce cabinet des curiosités des Beaux-Arts. Comme Anthony, qui avoue avoir un faible pour le morbide : "Il y a encore de l'émotion dans un crâne", explique-t-il.

VOIR l'épisode 3 : L'école des Beaux-Arts - Le cabinet de curiosités (M. de Bohan/A. Natalizi)
durée de la vidéo: 02 min 30
Série 19/20 - Les Beaux-Arts Episode 3

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne vos rendez-vous