Cet article date de plus de 5 ans

VIDEO. La Bougie du sapeur, le journal qui paraît (seulement) les 29 février

C'est un ovni dans le paysage médiatique français :  le journal "La Bougie du sapeur" ne paraît que tous les quatre ans, le 29 février. En cette année bissextile, qui compte 366 jours au lieu de 365, il pointe donc son nez en kiosques.
"La Bougie du sapeur", c'est, à l'origine, une blague potache... Aujourd'hui tirée à 200.000 exemplaires ! Ce journal hors norme a la particularité de ne sortir que le 29 février. Donc forcément, ce n'est que tous les quatre ans que les inconditionnels peuvent le trouver en kiosques.

VOIR le reportage (F. Malverde/L. Bignalet)
durée de la vidéo: 01 min 55
VIDEO. La Bougie du sapeur, le journal qui ne paraît (que) tous les 29 février
Bien visible chez les marchands de journaux depuis le début du weekend, "La Bougie du sapeur" manque pourtant de notoriété. Derrière l'intitulé trompeur de ce journal satirique se cache une rédaction, composée de journalistes et non-journalistes bénévoles. Et à raison d'un journal tous les quatre ans, le rédacteur en chef ne connaît pas le stress de l'actualité.

"Ce n'est pas de ma faute si la Terre tourne à cette vitesse-là et qu'il n'y a qu'un 29 février tous les quatre ans. S'il y avait un 29 février tous les ans, je publierais volontiers tous les ans", plaisante Jean d'Indy, le rédacteur en chef du journal.

Patience pour les mots croisés

Le titre du journal a été choisi en hommage au sapeur Camember, un personnage un peu benêt né un 29 février et inventé vers 1900 par le dessinateur Christophe, un précurseur de la bande dessinée. 

Précision d'importance, si d'aventure, vous vous lanciez dans les mots croisés du numéro de 2016... Sachez qu'il vous faudra attendre 2020, avant d'en vérifier les solutions !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs médias économie