VIDEO. Procès des parents d'Inaya, 20 mois : la mère “sous emprise”

Un dossier dans une cour d'assises. / © F3 Paris IDF
Un dossier dans une cour d'assises. / © F3 Paris IDF

Les parents de la petite Inaya comparaissent depuis jeudi devant la cour d'assises de Seine-et-Marne. Ils sont accusés d'avoir causé la mort de leur bébé de 20 mois, et de l'avoir enterré dans un bois, à Avon, en 2012.

Par France 3 Paris IDF

Le 23 janvier 2013, le corps de la petite Inaya était retrouvé enterré dans un bois à Avon, en Seine-et-Marne. Les deux parents de l'enfant comparaissent depuis jeudi devant la cour d'assises de Seine-et-Marne pour avoir causé la mort de leur bébé de 20 mois, puis de l'avoir enterré.

Au second jour du procès, se pose la question du rôle de chacun des parents dans le déroulement des faits. Qui a tué Inaya ? Qui a ensuite décidé d'enterrer la jeune victime dans un bois d'Avon, à 800 mètres du domicile famililal ? Les deux accusés se sont renvoyés la balle au cours de l'instruction.

Une "emprise" exercée sur la mère

Pour l'avocat de la mère, c'est le père qui est à l'origine des coups violents qui ont tué la petite fille, et qui a ensuite contraint la mère à enterrer sa fille dans les bois : "Il l'oblige à creuser avec ses mains (...) C'est le summum de l'emprise."

Selon le frère de l'accusée, celle-ci était "manipulée" depuis sa rencontre avec Grégoire Compiègne, sur le banc des accusés.

VOIR le reportage (F. Benbekaï/P. Aliès)
Procès des parents d'Inaya, deuxième jour
Les parents de la petite Inaya comparaissent depuis jeudi devant la cour d'assises de Seine-et-Marne. Ils sont accusés d'avoir causé la mort de leur bébé de 20 mois, et de l'avoir enterré dans un bois, à Avon, en 2012.

 

Sur le même sujet

En plein débat sur la PMA, une pièce de théâtre reconstitue un ancien plaidoyer pour l'avortement

Les + Lus