"C’est dommage pour les musulmans du quartier" : des milliers de fidèles privés de mosquée à Mantes-la-Ville

durée de la vidéo : 00h01mn48s
Un reportage de Marjorie Le Meur et Gilles Bezou. ©Marjorie Le Meur et Gilles Bezou

En raison d’une décision de justice, la mosquée de Mantes-Sud dans les Yvelines ne peut plus accueillir de public. Jusqu'à 3000 musulmans ne peuvent ainsi plus assister à la prière du vendredi dans ce lieu de culte.

A l’entrée de la mosquée de Mantes-Sud, une pancarte invite les fidèles "à se rendre dans les mosquées des villes voisines pour y accomplir les offices", tout en "laissant la justice travailler dans la sérénité". Le lieu de culte situé rue des Merisiers à Mantes-la-Ville, dans les Yvelines, ne peut plus accueillir de public, contraint de s’adapter au dernier moment.

"On a plusieurs mosquées dans les environs, donc on va s’y rendre. Du coup il y aura sûrement plus de monde", raconte Kamel Bruno Ouadi, un fidèle.

"C’est dommage pour les musulmans du quartier. Les vieux, les jeunes qui viennent… Je ne sais pas comment ils vont faire pour aller faire leur prière", déplore Azfi Abdelkarim, un autre fidèle.

"Ça perturbe la vie au quotidien"

Jusqu’à 3 000 personnes sont ainsi privées de leur lieu de culte. La suspension des activités cultuelles au sein de la mosquée est la conséquence d’une procédure de liquidation judiciaire prononcée contre l’association des musulmans de Mantes-Sud.

"Il y a des mariages religieux qui sont organisés, il y a les décès, il y a aussi des sollicitations diverses et variées de la communauté… Ça perturbe la vie au quotidien", indique Aziz El Jaouhari, le président de l’association, qui a fait appel de la décision de justice.

La mosquée restera fermée en attendant une nouvelle audience, prévue le 30 septembre prochain. Au-delà du culte religieux, certaines activités sont maintenues, comme la préparation des repas distribués lors des maraudes.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité