• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Yvelines : la magistrate blessée par un tir au visage quitte l'hôpital, ses agresseurs toujours recherchés

Les auteurs de l’agression ont agi casqués, et circulaient à bord d'une moto (illustration). / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
Les auteurs de l’agression ont agi casqués, et circulaient à bord d'une moto (illustration). / © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Agressée lundi à son domicile, la présidente de la cour d'assises des Yvelines a quitté jeudi l'hôpital. Du côté de l’enquête, les auteurs de l’agression sont toujours activement recherchés.

Par PDB/AFP.

Si ses yeux n’ont pas été touchés, son visage souffre de plusieurs fractures. La présidente de la cour d'assises des Yvelines, agressée lundi par un tir d'arme de poing à son domicile, est sortie jeudi de l'hôpital.

La veille, mercredi au matin, la magistrate a été entendue par les enquêteurs. Ses agresseurs, qui auraient usé d'un subterfuge pour pouvoir l'approcher, sont toujours activement recherchés.

L’arme de poing en cours d'identification

Les auteurs du tir, casqués et circulant à bord d'une moto, ont utilisé une arme de poing qui n’a pas encore été identifiée. La chose devrait être faite d’ici la fin de la semaine, alors que des éléments de projectiles retrouvés sur le visage de la victime restent en cours d'identification.

L'enquête préliminaire contre X, pour tentative d'assassinat, a été confiée à la section de recherches de Versailles. A noter que, pour cette affaire, les enquêteurs ont l’aide du groupement départemental de gendarmerie des Yvelines. 
 

Sur le même sujet

La compagnie Carabosse enflamme le parc de la Villette

Les + Lus