Lactalis rattrapé par la crise de la salmonelle à cause de Modilac

Lactalis leader mondial des produits laitiers / © Joel Le Gall Maxppp
Lactalis leader mondial des produits laitiers / © Joel Le Gall Maxppp

Pas de chance pour Lactalis qui voyait la crise de la salmonelle s'éloigner.
Cette fois c'est un concurrent qui est épinglé. Mais la fabrication est sur le même site.

Par Pierre-Erik Cally

 
Lactalis aurait bien aimé laisser s'éloigner la crise de la salmonelle qui concerne son usine de Craon en Mayenne.
Pas de chance cette fois l'alerte vient d'Espagne, mais apparue chez un concurrent : le groupe Savencia qui produit le lait Modilac.
Le groupe Lactalis décide donc lui aussi de rappeller des lots bien que rien ne l' y contraigne.

Explications dans leur communiqué de presse :


"A la suite du retrait/rappel lancé par un concurrent sur plusieurs formules infantiles à l’origine de salmonelloses (salmonella poona), la société LNS effectue le retrait/rappel préventif de la référence Picot AR alors même qu’aucune alerte sanitaire n’a été signalée sur cette référence. Le produit Picot AR est effectivement fabriqué par un fournisseur extérieur sur le même site de production espagnol que les références concurrentes concernées.
Nous appliquons ici un principe de précaution maximum et précisons à nouveau qu’aucune alerte sanitaire n’a été signalée sur cette référence Picot AR et que tous les contrôles sont conformes."


Le leader mondial des produits laitiers dont le siège social est à Laval en Mayenne préfère prendre les devants en se montrant cette fois inattaquable.
Ce retrait concerne 16.300 boites de lait Picot AR vendues exclusivement en pharmacie depuis le 29 novembre 2018.
 
Le communiqué précise :

'Les autres références Picot, fabriquées sur les autres sites de production ne sont abolument pas concernées."

 

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus