Nantes et Saint-Nazaire accueillent pendant 3 jours" Seanergy", le salon international de l'éolien en mer

Saint-Nazaire et Nantes accueillent du 21 au 24 septembre Seanergy. Un forum international dédié aux énergies marines renouvelables et à l'éolien en mer.

Naviguer entre Nantes et Saint-Nazaire, la feuille de route a quelque chose de naturel. Comme une évidence, le forum Seanergy, rendez-vous des professionnels des énergies marines renouvelables (EMR), largue les amarres en Loire-Atlantique.

Chaque année, ce salon itinérant s'installe sur une ville côtière.

"Cette région a cru aux énergies marines il y a de nombreuses années. Aujourd'hui tout est en train d'émerger, notamment des acteurs industriels. Les Pays de la Loire récoltent aujourd'hui les fruits de tous les investissements en matière d'énergies marines renouvelables. Avec le premier parc éolien en mer de Saint-Nazaire, un réseau académique très important, un site d'essais au Croisic et beaucoup de gens qui ont envie de toucher cette réalité industrielle et qui sont présents ici pendant trois jours sur ce salon.", explique Marc Lafosse, organisateur du salon.

"Les énergies marines, c'est comment produire de l'énergie électrique en mer à partir du vent avec des éoliennes flottantes ou posées, les courants marins et puis l'énergie des vagues et de la houle. Ce rendez-vous c'est surtout la rencontre des donneurs d'ordre qui sont des énergéticiens et de tous les acteurs de la recherche, de l'ingénieurie", ajoute Marc Lafosse.

Les Pays de la Loire, première région en terme d'emploi dans le secteur des EMR

Avec une centaine d'entreprises, la région des Pays de la Loire est la première en France en terme d'emploi. Le secteur fait travailler 4800 salariés en France. La région en emploie à elle seule 1600. Ce secteur des énergies marines renouvelables a clairement le vent en poupe avec le début de la construction du premier parc éolien offshore en France. Il se situera au large de Saint-Nazaire avec 80 éoliennes. D'autres projets sont en cours notamment entre l'Ile d'Yeu et Noirmoutier (60 éoliennes) qui entra en service en 2023.

Ces chiffres représentent une augmentation de 43% du nombre d’emplois en Pays de la Loire, après une année 2018 marqué par un recul national. Avec la réaffirmation de la PPE (programmation pluriannuelle de l’énergie) fin 2019 et le démarrage de la construction du parc de Saint-Nazaire Guérande, premier parc commercial de l’éolien posé français, la filière EMR a lancé des signaux positifs forts pour les années à venir. Ainsi, dans la région, la filière EMR est de nouveau en pleine expansion.

"C’est un ouvrage important car il s’étend du poste électrique en mer jusqu’au réseau RTE à 225 000 volts. Il est composé d’une double liaison, comportant une partie sous-marine de 33 km entre ce poste électrique et la zone d’atterrage, plage de la Courance à Saint-Nazaire, et d’une partie terrestre de 27 km, traversant cinq communes, de la plage jusqu’au nouveau poste électrique de Prinquiau, construit dans le cadre du projet", explique Hervé Macé, directeur du projet de raccordement du Parc éolien de Saint-Nazaire.

 

"Les travaux ont débuté à l’été 2019. En mer, les deux câbles ont été posés au cours de l’automne 2020, le chantier est à présent terminé. Et à terre, les travaux de génie civil (création de tranchées et pose de fourreaux pour les câbles souterrains) sont achevés. Le raccordement du poste de Prinquiau au réseau est effectué en septembre. Nous engagerons dans la foulée une phase d’essai, pour une mise à disposition du raccordement au 2e trimestre 2022", précise Hervé Macé

La construction du parc de Saint-Nazaire Guérande induit à elle seule 1000 emplois directs sur les 3 prochaines années entre construction, installation et maintenance. Avec un nombre d’emplois deux fois supérieur à la Normandie (un peu moins avancée dans le développement du parc de Fécamp), et des acteurs de référence comme GE Renewable ou Les Chantiers de l’Atlantique, la région Pays de la Loire est bien le premier pôle industriel français pour les EMR.

"Ces chiffres sont une belle récompense pour notre territoire engagé dans le développement des énergies marines renouvelables. Cette filière constitue un levier formidable de diversification de notre savoir-faire industriel et signe notre engagement dans la transition énergétique. Face à la situation industrielle incertaine, nous pouvons compter sur ce marché local en forte croissance ", indique Christelle Morançais, Présidente de la Région des Pays de la Loire.

Ce salon avec 230 exposants se déroule au parc des expositions de la Beaujoire. Des visites d'entreprises et des visites sur site industriels ou marins sont également organisées à Saint-Nazaire.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éolien énergie environnement mer nature