Cet article date de plus de 3 ans

Buzz du poulpe aperçu dans la Loire : les indices s'accumulent

Les posts Facebook se succèdent et dévoilent de plus en plus d'indices. La rédaction de France 3 Pays de la Loire a été contactée. Qui est derrière ce phénomène énigmatique ? 

© Mystère dans la Loire
Coup de fil d'une agence de communication nantaise à la rédaction de France 3 Pays de la Loire ce vendredi après-midi. L'étrange illuminé aux photos de poulpe se dévoile peu à peu. Mais qui peut bien publier ces photos de la Loire ? 

Une nouvelle image a été postée sur la page Mystère de la Loire. L'oeuvre que l'on entrevoit correspond à la légende du Kraken.


Ce n'est pas un artiste, mais certainement une opération de communication pour une entreprise, un lieu ou un événement culturel nantais.

L'internaute serait-il un fin gourmet, à l'image de cet "octopus gourmandys" cité dans "l'article" ? Un restaurant de fruits de mer aurait-il lancé un tel buzz ? 

"Au grand désarroi de Louis Marcellin Bureau qui ne pu récupérer le bec de l'animal ; bec qu'il souhaite désormais exposer au muséum." La dernière phrase du texte laisserait-elle un indice derrière elle ? D'après nos recherches, Louis Marcellin Bureau était le directeur-conservateur du Muséum d'histoire naturelle de Nantes de novembre 1882 à octobre 1919. Philippe Guillet, directeur du Muséum, nie :

Franchement, un poulpe dans de l'eau douce...


Le mystérieux internaute semble s'être inspiré de l'univers de Jules Verne. Le musée qui lui est dédié serait-il derrière le coup ? Et si c'était la métropole avec la Cité des congrés ? Un appel à projet a été lancé à propos de Jules Verne dans le cadre de la 4ème édition de Nantes Digital Week. 

On en saura plus mardi. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réseaux sociaux société mer sorties et loisirs