Des apiculteurs en colère retirent le miel étranger du rayon d'un supermarché près de Nantes

Après les agriculteurs ces dernières semaines, c'est au tour des apiculteurs de monter au créneau pour défendre leur profession. Ils réclament des mesures urgentes au gouvernement.

Certains d'entre eux ont pris part ces derniers jours aux opérations "grandes surfaces", en vidant les rayons des pots de miel étrangers. Cette fois, ils entrent de plain-pied dans le mouvement.

Soutenus par la Confédération paysanne, les apiculteurs prennent le relais des agriculteurs. 

Le rendez-vous était fixé ce lundi à la ferme des 9 journaux à Bouguenais à 9 h 30. "Nous partons sur une action de communication, pas une action de blocage. Une opération dirigée vers les grandes surfaces, annonçait Virgile Mazery ce week-end. Pour rappeler "que la moitié des miels ne sont pas des miels."

Ce lundi matin, après ce rassemblement, ils se sont rendus dans un supermarché Leclerc.

Après avoir vidé une partie du rayon de miels étrangers, ils se sont entretenus avec le directeur du magasin.

Des miels étrangers avec un drapeau français

"On savait que vous alliez venir et on a enlevé une partie des miels", s'est expliqué le directeur du Leclerc Atout Sud à Rezé devant les apiculteurs qui ont investi le rayon miel de son magasin.

"Excusez-moi de vous dire ça, mais on ne fait malheureusement que répondre à ce que nos clients demandent. Les gens, aujourd'hui, ils veulent du miel, se justifie le directeur du magasin, on a le miel Alliance Locale (...) Pourquoi les clients n'achètent pas que du miel Alliance Locale qui est balisé dans le rayon ?".

Un apiculteur l'interpelle, "vous savez comment c'est étiqueté ? Vous avez même des miels qui viennent aujourd'hui d'Ukraine qui sont étiquetés avec un drapeau français."

"Je peux ne proposer que du miel français, et bien aidez-nous à faire des implantations, suggère le directeur du magasin, on n'est pas contre. On joue quand même le jeu de l'alliance locale des producteurs locaux. Enfin clairement, surtout chez nous, on a plus de 90 partenariats avec des producteurs locaux. On n'en a qu'un seul sur le miel, c'est Elimiel'.

@france3pdl Action des apiculteurs dans une grande surface. Ils dénoncent la concurrence des miels étrangers et alertent les consommateurs. #miel #apiculteur #manifestation #consommation ♬ son original - France 3 Pays de la Loire

Des importations nécessaires

Les Français consomment en moyenne 45 000 tonnes de miel par an, tandis que 20 000 tonnes sont produites en moyenne dans le pays, selon la Confédération paysanne. Les importations sont donc nécessaires.

La production française de miel, très variable, a été particulièrement bonne ces deux dernières années. Selon une estimation d'organisations professionnelles, elle s'élève à 33 900 tonnes en 2023, après 30 600 tonnes en 2022. 

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité