• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : Waldemar Kita entend “mener à terme le projet du nouveau stade”

Le stade de La Eeaujoire à Nantes / © Claude Bouchet, France 3 Pays de la Loire
Le stade de La Eeaujoire à Nantes / © Claude Bouchet, France 3 Pays de la Loire

Après la décision de Nantes Métropole d'abandonner le projet de nouveau stade à La Beaujoire, Waldemar kita, le président du FC Nantes, a adressé un courrier à Johanna Rolland à ce sujet.

Par Fabienne Béranger

"Le futur stade tient à cœur aux amoureux du football nantais", explique Waldemar Kita, "au-delà de nos engagements personnels pour ce projet, ce stade s’inscrira, pour les décennies à venir et au profit de plusieurs générations, dans la continuité de plus d’un demi-siècle d’amour de Nantes pour le football. Nantes et ses supporters méritent cette ambition et cette vision de l’avenir".
"Et je le redis : le FC Nantes n’est pas à vendre !", a insisté le président du FC Nantes.

La semaine passée, Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, avait annoncé renoncer au projet de nouveau stade sur le site de La Beaujoire.

"L’annonce d’une enquête préliminaire du parquet national financier visant la situation fiscale de M. Kita rend impossible la cession d’un terrain public à son profit", avait expliqué Johanna Rolland dans un communiqué.

"Aucun mauvais prétexte ne saurait venir compromettre les années d’études préalables, les 10 millions d’investissements déjà engagés, les résolutions votées, les engagements forts pris en faveur d’un projet à destination des générations futures", répond aujourd'hui le FC Nantes.

"Les projets alternatifs de rénovation des infrastructures existantes, coûteuses pour les contribuables nantais, ne permettraient pas à Nantes d’accueillir de grands événements sportifs internationaux dans les conditions d’excellence que sportifs, spectateurs et téléspectateurs du monde entier, sont en droit d’attendre", poursuit le club nantais.

Cela n'a cependant pas empêché les organisateurs du Mondial 2023 de rugby de maintenir Nantes dans la liste des villes hôtes de la compétition.

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus