• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Notre-Dame-des-Landes : le plan B des riverains de Nantes-Atlantique pour bloquer le périphérique

L'accès à l'aéroport de Nantes-Atlantique va être compliqué ce vendredi 27 avril 2018 à partir de 17 heures / © LOIC VENANCE / AFP
L'accès à l'aéroport de Nantes-Atlantique va être compliqué ce vendredi 27 avril 2018 à partir de 17 heures / © LOIC VENANCE / AFP

Le Coceta et l'Acsan avaient initialement prévu le blocage du périphérique nantais ce vendredi en fin d'après-midi. Ils ont choisi de modifier leurs plans...

Par Fabienne Béranger

Le Coceta et l'ACSAN, pro-aéroport de Notre-Dame-des-Landes, avaient décidé de bloquer le périphérique nantais à hauteur de la porte de Grand Lieu, ce vendredi 27 avril entre 17 et 20 heures afin d'exprimer "la colère légitime des riverains". Il ont finalement revu leur copie après une rencontre en préfecture.

Ils se donnent donc rendez-vous porte de Grand Lieu (porte n°51), sur la bretelle d'accès à l'aéroport de Nantes-Atlantique, dès 16 heures ce vendredi. Les riverains distribueront ensuite des tracts aux automobilistes, entre 17 heures et 20 heures. 
"L'opération sera quand même un succès dans la mesure où on va freiner l'accès à l'aéroport, ce qui aura pour effet de provoquer des bouchons sur le périphérique", explique Joël Sauvaget, porte-parole du collectif des citoyens exposés au trafic aérien (Coceta).

Jean-Claude Lemasson, le maire de Saint-Aignan de Grand Lieu, a prévu de rejoindre l'action du Coceta et de l'Acsan pour distribuer également les tracts des riverains en colère.



Sur le même sujet

floralies

Les + Lus