TEMOIGNAGES. 28 janvier 1972, le jour où la cathédrale de Nantes a brûlé une première fois

L'incendie de la cathédrale de Nantes, le 28 janvier 1972, a marqué les esprits. Jeunes et moins jeunes conservent encore les images d'un désastre. A l'origine de cet incendie, un chalumeau laissé allumé durant des travaux dans la toiture. 

Le 28 janvier 1972 un incendie ravageait la cathédrale de Nantes
Le 28 janvier 1972 un incendie ravageait la cathédrale de Nantes © MaxPPP
Les premières images de cet incendie on les doit à une équipe de France 3. Le journaliste Partick Visonneau était en train d'effectuer un direct depuis le Musée des Beaux-Arts de Nantes, tout proche, quand un confrère aperçoit les flammes. On retourne aussitôt les caméras. C'est ainsi que les télespectateurs, devant leurs écrans, ont pu voir en direct leur cathédrale en flammes.

Autre temps, si l'on compare aujourd'hui les images qui ont été tourné en direct sur l'incendie de Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019.  

Emotion des témoins 

Ce 15 avril 2019, justement, nombreux sont les témoignages de Nantais qui ont vécu ce moment terrible. Sur notre page Facebook, Janine Bourasseau nous a écrit :

Je me rappelle ce terrible moment..j'étais étudiante à la fac de lettres...et en sortant de cours...un ciel indescriptible...puis pour rentrer chez moi...des bouchons énormes...et là j'ai appris que la cathédrale brûlait...puis j'ai vu ce scénario improbable

Comme l'incendie a lieu en début de matinée les Nantais s'affairent dans la ville. 

"Moi, je m'en rappelle bien. J'étais à Notre dame de Toutes Aides (pensionnat) on était allé à la piscine Gloriette et sur le chemin du retour ,à pied et en rang, 3 par 3, on s'est arrêté pour voir le spectacle. Les premières images ont les à vu de la piscine.....tout le monde était atterré. J'avais 16 ans", se souvient Andrée Pénot, "c'était terrible, les gens se sont déplacés pour regarder". 

Marie-Josèphe de Coulon a été l'une des premières à réagir à ces images terrifiantes : 

"Toujours les images devant mes yeux , enfant, du feu qui ravageait la cathédrale de Nantes..."

Sur Twitter 

Ce samedi 18 juillet, nul doute que l'émotion est à nouveau palpable chez les Nantais, tout comme elle l'a été le 15 juin 2015 lorsque la basilique Saint-Donatien a pris feu.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cathédrales culture patrimoine notre-dame de paris faits divers