Angers : le constructeur de camions Scania va embaucher plus de 200 salariés

Le groupe Scania vient d’annoncer la bonne nouvelle, il va embaucher sur le site d’Angers. Le groupe suédois appartient à la filière poids lourd de Volkswagen. Scania a trois usines en Europe, en Suède, aux Pays-Bas et en France, à Angers.
Scania en Suède va arrêter de produire des camions thermiques, pour produire des camions électriques. La charge de production des camions thermiques va donc se reporter sur l’usine d’Angers, car la demande reste très forte.

"C’est une bonne nouvelle pour le site de production d’Angers, pour le groupe aussi, car c’est la concrétisation du projet de camion électrique et surtout en ce moment avec la situation économique et sanitaire dans laquelle nous sommes, on est plus l’exception que la règle !" confirme Pierre Ruet délégué CFDT de Scania Angers.


Augmentation de productivité 

L’augmentation de la production pour le site angevin d’assemblage de Scania va nécessiter une montée rapide en production. Actuellement, le site d’Angers compte 712 salariés et 234 intérimaires. Il fonctionne avec une équipe de journée et l’usine d’assemblage produit 70 camions thermiques par jour. Pour augmenter la cadence de production à 100 camions par jour, la direction va donc devoir mettre en place deux équipes par jour sur une plage horaire plus importante.

"C’est un beau projet d’entreprise, après cela veut aussi dire que c’est un passage en deux équipes. Ce beau projet d’entreprise, ce n’est pas forcément toujours un beau projet personnel pour tous les salariés, poursuit Pierre Ruet, c’est maintenant, entre cette date d’annonce, que l’on a eue aujourd’hui et la mise en place des deux équipes, que l’on va devoir travailler avec la direction. Il faut maintenant trouver des compensations qui permettent à la fois à la direction et aux salariés de s’y retrouver et de réconcilier les intérêts de chacun."

Les partenaires sociaux doivent à présent se mettre autour de la table pour trouver la meilleure solution pour tout le monde, les horaires et les modalités financières restent à définir. Pour les passages en équipes selon le syndicat CFDT, la date serait prévue autour de mai ou juin 2021.


Combien d’embauches et pour quand ?

"Il y a un certain nombre d’éléments qui sont en cours de réflexion, notamment sur l’intégration de nouvelles personnes, environ 200 à 250 personnes à embaucher, c’est des gens à former et à bien intégrer" affirme Pierre Ruet.

"On a besoin que les personnes soient prêtes, soient formées pour le démarrage des équipes, c’est une certitude, affirme le syndicaliste, par contre aujourd’hui nous ne sommes pas capables de faire rentrer 200 à 250 personnes et de les former en une semaine, donc probablement que cela va commencer dès maintenant, petit à petit avec une augmentation du volume et du nombre de salariés jusqu’à mai ou juin de l’année prochaine."

Le constructeur suédois sait que l’avenir des transports passe par le développement de solutions de transport durable, son intention est d’être la référence des poids lourds à motorisation électrique.

La direction n’a pas répondu à notre sollicitation d’interview, mais explique via un communiqué de presse que l'annonce d’aujourd’hui est une excellente nouvelle pour notre site et la ville d’Angers. Le Groupe Scania continue sa transformation vers plus de développement durable. Il fait confiance aux collaborateurs de Scania Production Angers pour soutenir son ambition dans cette importante étape de préparation à l’électrification de ses camions." Déclare Petrus Sundvall, Président de Scania Production Angers.

De son côté, Christelle Morançais, la présidente de région, estime que "c’est une grande satisfaction pour la Région des Pays de la Loire et une nouvelle illustration de sa compétitivité et de son attractivité (...) Cette décision a d’autant plus valeur de symbole en cette période de crise sanitaire économique qu’elle émane d’un groupe leader mondial, emblématique du savoir-faire industriel de notre région".

S'il existe une volonté du groupe de proposer de plus en plus de camions électriques, peut-être que dans les années à venir, le site angevin va uniquement fabriquer, lui aussi, des camions électriques.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie social