• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Comment Angers est devenue la ville la plus attractive de France ?

L'attrait de la douceur angevine / © Yolande Mignot / MAXPPP
L'attrait de la douceur angevine / © Yolande Mignot / MAXPPP

En septembre L'Express classe Angers, ville la plus attractive de France, preuve qu'un vent nouveau souffle sur la "belle endormie". Depuis quelques années, la cité des Plantagenêts est en pleine mutation : grands travaux, dynamisme économique... Les 5 preuves de ce réveil.
 

Par Murielle Dreux et Florence Thibert

L'hebdomadaire L'Express classe Angers ville la plus attractive de France selon 24 critères dont le logement, le cadre de vie ou encore la sécurité. Cette 1ère place est le résultat d'une volonté de changement dans de nombreux secteurs. 5 indicateurs sont passés à la loupe.
 

1. Les grands chantiers

- Nouvelle ligne de tram

Angers avec ce nouveau tracé met en avant sa volonté de désenclaver certains quartiers et propose une alternative à l'utilisation de la voiture en centre-ville.

La ligne B reliera le quartier populaire de Monplaisir à celui des facultés de Belle-Beille, en passant par le centre-ville. Un pont supplémentaire au niveau de la place Molière lui permettra de franchir la Maine, il sera aussi accessible aux vélos et aux piétons.

Été 2022, les essais commenceront pour tester le parcours de cette nouvelle ligne.

- Centre des Congrès

Fermé depuis fin janvier 2018, le Centre des Congrès se refait une beauté et il était temps !

Cet outil permettra de faire rayonner la ville avec un nouvel auditorium, des salles équipées pour accueillir dans des conditions optimales des spectacles, des concerts de l'Orchestre National des Pays de la Loire, et des congrès d'envergure.

Chaque année, Angers accueille 25 000 congressistes, avec ce nouveau centre, la ville espère se positionner pour recevoir des événements toujours plus nombreux. Fin des travaux prévue au 2ème semestre 2019.
 
Pose des premières rames du tram devant le futur Centre des Congrès d'Angers / © E. Aubron - FTV
Pose des premières rames du tram devant le futur Centre des Congrès d'Angers / © E. Aubron - FTV

- Nouvelle patinoire

Datant de 1982, la patinoire du centre-ville était devenue obsolète et sous dimensionnée pour les angevins et pour le club de hockey sur glace "les Ducs d'Angers" qui évolue en Ligue Magnus.
La nouvelle patinoire située dans le quartier Saint-Serge, sera au cœur d'une zone dédiée aux loisirs avec le cinéma Multiplex et le futur skate park. Avec ses 3 500 places et ses 2 pistes de glace, les angevins pourront chausser leurs patins dès septembre 2019.

►Le futur Angers : 
 

©photos : Grether-PhtyoLab / Chabannes et Partenaires / Richez / Lavigne Chéron Architectes / Atelier Frédéric Rolland et Kun Architecture

- Les voies sur berges

Véritable enjeu pour la ville, le recouvrement des voies sur berges est un défi pour que les angevins s'approprient les bords de Maine.
Cet axe routier était une verrue dans la ville au pied du château historique, source de pollution et de bruit. A l'occasion de la prochaine édition des Accroche-Coeurs en septembre, les piétons pourront investir ce nouveau lieu de promenade.

► Carte de la zone de travaux en centre-ville
 

2. Boom de l'immobilier

Selon une enquête de Capital sur les prix de l'immobilier en 2018, Angers enregistre une hausse des prix de 4% en 1 an, et de 10% des transactions.

Avec un prix moyen au m² pour l'achat d'une maison en février 2019 de 2 194 €, la cité du Roi René n'est pas accessible à toutes les bourses et vivre en centre-ville, quartier prisé, devient difficile, même si la ville se donne pour objectif d'y accueillir de nouveaux habitants, en particulier des ménages avec enfants.
 
Rue Lenepveu dans le centre-ville d'Angers / © Collection Watier / MAXPPP
Rue Lenepveu dans le centre-ville d'Angers / © Collection Watier / MAXPPP

Plusieurs projets immobiliers sont en cours pour répondre à une demande de plus en plus importante.

Un nouveau quartier d'affaire à la gare Saint-Laud avec 70 000 m² de bureaux verra le jour en 2025, un projet destiné à redynamiser la ville à un emplacement stratégique. En effet avec le développement de la LGV Grand Ouest, Angers s'est rapprochée de Paris. Ainsi, la gare devient un pôle économique avec une création estimée de 5 000 emplois dans le tertiaire.
 
Future passerelle de la gare d'Angers pour relier le nouveau quartier d'affaire / © Dietmar Feichtinger Architectes
Future passerelle de la gare d'Angers pour relier le nouveau quartier d'affaire / © Dietmar Feichtinger Architectes

Autres quartiers en pleine mutation : Monplaisir et Belle-Beille bénéficient d'un programme de renouvellement urbain à hauteur de 500 millions d'euros d'ici 2026 pour redonner un visage humain à ces quartiers trop souvent stigmatisés. Ce renouveau passe par la destruction et la rénovation de logements jugés vétustes et trop énergivores. L'espace public sera réaménagé avec des équipements tels qu'un pôle éducatif, sportif ou culturel pour maintenir une certaine mixité sociale.

Place  de l'Europe - quartier Monplaisir
 

3. Une économie dynamique

L'économie angevine est très diversifiée. Outre les secteurs classiques comme la recherche, l'éducation ou la santé, elle tire son épingle du jeu dans le domaine du végétal et de la recherche agricole pour en faire le premier pôle horticole d’Europe.

Depuis les années 2000, Angers met l'accent sur l’électronique de pointe. La ville accueille depuis juin 2015 la Cité de l’objet connecté qui propose des compétences en électronique, logiciel, plasturgie, mécanique, design... La ville s’est même vu remettre le label French Tech pour accompagner le développement de projets innovants et de start-up.

Quelques chiffres...
En 2017 le Maine et Loire a enregistré 5329 créations d'établissements, il est important de noter que les 2/3 sont des entreprises individuelles. La tendance serait toujours à la hausse pour l'année 2018.

Diaporama de l'Observatoire de l’entrepreneuriat 49 - source INSEE


4. Une ville étudiante

Angers est la 10ème ville étudiante de France en 2017/2018 selon un classement de l'Etudiant, ils sont au nombre de 39 800 et représentent 17% de la population angevine.

Ces étudiants viennent des 4 coins de France et 10% d'entre eux arrivent de l'étranger, attirés par la diversité des enseignements proposés : 2 universités, 4 campus, de nombreuses écoles comme l'ESEO (école d'ingénieurs), l'ESSCA (école de commerce) ou l'ESA (école supérieure d'agriculture).

Depuis la rentrée 2018, l’ISTOM - École supérieure d'agro-développement international est installée à Angers, au cœur d’une région qui a mis l'accent dans les domaines de l’innovation végétale et du numérique. Elle forme des ingénieurs spécialistes des filières agricoles.
 
Le nouveau bâtiment de l'école ISTOM à Angers créé par GOA Architecture / © E. Aubron - FTV
Le nouveau bâtiment de l'école ISTOM à Angers créé par GOA Architecture / © E. Aubron - FTV

Des dispositifs d'accueil sont mis en place par la ville pour les étudiants : la maison de la jeunesse, un guichet info campus tenu par des ambassadeurs étudiants. Des tarifs préférenciels sont proposés pour la culture, le sport et les transports, comme la possibilité d'utiliser un vélo en libre service toute l’année.

Ces facilités permettent de compenser des dépenses en hausse de 2.62% en 2018, pour un budget mensuel moyen de 762€. Ce qui classe Angers à la 35ème place des villes universitaires les plus chères.

5. La politique culturelle

Angers a fait le choix de la culture, reflet du dynamisme d'une ville, avec la certitude qu'elle est un lien social essentiel et qu'elle favorise la qualité de vie.

Ainsi, une charte culture et solidarité a été mise en place en faveur des personnes isolées ou financièrement défavorisées.

La ville dispose de plusieurs salles de spectacle : Le Chabada, Amphitea, Le Quai sans oublier le Grand Théatre pour mettre à l'honneur la musique, la danse ou encore le théâtre.
 
Les Accroche-Coeurs 2018 "La parenthèse en chantier" - cérémonie d'ouverture devant le Grand Théâtre d'Angers / © Josselin Clair / MAXPPP
Les Accroche-Coeurs 2018 "La parenthèse en chantier" - cérémonie d'ouverture devant le Grand Théâtre d'Angers / © Josselin Clair / MAXPPP

De nombreux festivals permettent de se divertir tout au long de l'année : Angers BD, les Accroche-Coeurs, le Festival Premiers Plans, le Festival d'Anjou, Tempo Rives.

►Tempo Rives c'est des concerts gratuits en bord de Maine tout l'été. Les premières parties seront assurées par des groupes locaux, amateurs ou émergents. 
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus

Les + Partagés