Laval: face à la pénurie de médecins, les urgences de nuit de l'hôpital encore fermées pendant 4 jours.

Publié le Mis à jour le

Ce n'est pas une première. Faute de personnel, notamment de médecins les urgences de nuit de l'hôpital de Laval vont encore fermer pendant 4 jours consécutifs, du 22 au 26 janvier.

Le problème persiste. Comme pendant les fêtes de fin d'année, le service des urgences de nuit de l'hôpital de Laval va encore fermer pendant quatre jours jusqu'au mercredi 26 janvier. La faute à un un manque criant de personnel soignant.

Ce n'est pas nouveau depuis des mois déjà l'hôpital de Laval en Mayenne est confronté à d’importantes difficultés liées à la pénurie de médecins urgentistes. Dans ce contexte, l’établissement se voit "contraint d’adapter ponctuellement les modalités d’accueil du public nécessitant une consultation médicale d’urgence, en concertation avec l’ensemble des partenaires."

Du samedi 22 au mercredi 26 janvier, 4 nuits sans urgences

  • la nuit, de 18H30 à 8H30, le service d’accueil des urgences sera dédié aux seules urgences vitales régulées par le 15, par conséquent, le public ne sera pas accueilli.
  • en journée, de 8H30 à 18H30, le service d’accueil et d’urgences sera ouvert normalement.

En journée, les patients "sont invités à consulter en priorité  médecin traitant pour les soins non urgents."

En dehors des heures d’ouverture des cabinets médicaux (la nuit de 18h30 à 8h30, les week-end, jours feriés et ponts), si votre problème de santé ne peut attendre il est recommandé de contacter le 116 117, en cas d’urgence vitale d' appeler le 15.

Les urgences obstétricales (maternité) et urgences pédiatriques (hors traumatologie) ne sont pas concernées par ces modifications des modalités d’accueil et conservent leur fonctionnement habituel. 

Le SMUR de Laval reste disponible 24h sur 24 et 7 jours sur 7 pour assurer la prise en charge de toute urgence vitale dans le cadre de la régulation par le Centre 15 du SAMU.

Des urgences déjà fermées pendant les vacances de Noël

"Malgré tous nos efforts, nous n’avons pas pu faire autrement", expliquait Caroline Brémaud, cheffe des urgences, fin 2021. Il manque actuellement 11 médecins à l'hôpital de Laval. Début novembre, les urgences de nuit avaient déjà fermées quatre nuits, en raison du manque de médecins.

"On est très inquiet pour la population mayennaise", s'alarmait pour sa part Maxime Lebigot, président de l’association des citoyens contre les déserts médicaux. "Certes il y a des SMUR, mais ces services d’urgences absorbent aussi les fermetures alentours, Vitré, Fougères ou Le Bailleul. Qu’est-ce que ce sera quand Omicron sera là et s’il arrive plus tôt que prévu."

"Il y a une mise en danger, un abandon de la population. L’Etat ne remplit pas ses fonctions, ses obligations d’accès aux soins. Je réclame un droit opposable à la santé et à l’accès aux soins", ajoutait Caroline Brémaud, qui appellait la population à signifier son mécontentement en écrivant au préfet, à l’ARS au ministère, et au Président de la République.