• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Arjo Wiggins : un appel citoyen demande une nationalisation temporaire de l'usine

La fin d'une histoire pour Arjowiggins à Bessé-sur-Braye en Sarthe / © Kanwaljit Singh, France 3 Pays de la Loire
La fin d'une histoire pour Arjowiggins à Bessé-sur-Braye en Sarthe / © Kanwaljit Singh, France 3 Pays de la Loire

Parce qu'ils refusent la fermeture de l'usine papier Arjo Wiggins, des habitants adressent une lettre ouverte à tous les élus, syndicats et décideurs et au gouvernement, pour l'arrêt de la liquidation judiciaire.  

Par Evelyne Jousset

Une nationalisation temporaire d'Arjo Wiggins permettrait, selon eux, de trouver des solutions en vue d'un redémarrage de l'usine. En deux semaines cette lettre a obtenu près de 6000 signatures. Pour les signataires : 
 

C’est une décision politique qui ne dépend que de l’état français et qui peut interrompre le processus de liquidation judiciaire. Il faut faire vite !
 

Ils reprochent à l'Etat de n'avoir  " pas bougé, pour empêcher l’arrêt de l’usine et les licenciements en imposant un délai supplémentaire pour chercher un repreneur ou un investisseur privé "  Quant au Tribunal de Commerce il " n’a laissé aucune chance aux salariés" .

Ils refusent la disparition de ce bassin d'emploi et de tout ce qui risque de suivre "l’effondrement de la valeur immobilière des biens, la disparition de services publics, d’équipements, de petites entreprises" 

Nous ne voulons pas de larmes, mais des actes pour sauver Arjo Wiggins. 

 



 


 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus