• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Arjo Wiggins en Sarthe: le groupe papetier Sequana demande un redressement judiciaire

Extérieur de l'usine Arjo Wiggins de Bessé-sur-Braye (Sarthe) / © Capture image Google Maps
Extérieur de l'usine Arjo Wiggins de Bessé-sur-Braye (Sarthe) / © Capture image Google Maps

Mauvaise nouvelle pour le groupe papetier Arjo Wiggins et ses salariés: la filiale du groupe Sequana va être placée en redressement judiciaire. Cette annonce concerne le site de Bessé-sur-Braye et l'usine du Bourray à Saint-Mars-la-Brière.

Par Thierry Fourmy

C'est par un communiqué que l'information est tombée ce lundi matin, à l'issue d'un CCE à Paris: Arjo Wiggins de Bessé-sur-Braye sera placé en redressement judiciaire. La société mère Sequana fera cette demande mardi 8 janvier auprès du tribunal de commerce de Nanterre. 

"Une procédure qui vise à rechercher toutes les solutions favorisant la poursuite de l'activité des divisions Graphiques et papiers de création d'Arjo Wiggins dans le cadre d'un plan de reprise pérenne, en préservant l'intérêt de ses salariés, clients, fournisseurs et partenaires" précise le communiqué. 

L'été dernier, un plan de cession d'Arjo Wiggins était élaboré, mais il a échoué en décembre dernier faute de repreneurs. Le groupe Eska, acteur néerlandais dans le domaine du carton graphique, s'était positionné avant de se rétracter.

La papeterie de Bessé-sur-Braye compte 500 salariés. C'est l'un des derniers sites industriels de la Sarthe, crée en 1824.

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus