Grand Prix Fauteuil 2023. Une course en fauteuil roulant sur le circuit Alain Prost pour les personnes en situation de handicap

durée de la vidéo : 00h02mn06s
La 6e édition du Grand Prix Fauteuil se déroulait sur le circuit Alain Prost, ce mardi 23 mai 2023. ©France Télévisions - Charles Proult

Pour la 6e édition du Grand Prix Fauteuil, au Mans, près de 130 participants se sont rassemblés sur le circuit Alain Prost, sous le signe de l'inclusion et de la convivialité.

C'est un grand prix un peu particulier, pour le Grand Prix Fauteuil, pas de voiture de course, seulement des fauteuils roulants, qu'ils soient électriques ou manuels.

Pour cette 6e édition, sur le circuit Alain Prost, au Mans, Kilian fait équipe avec Solène, son accompagnatrice, ils disputent ensemble leur toute première course.

Une course sur un même pied d'égalité

Parce que l'objectif de cette course, c'est que tout le monde soit sur un même pied d'égalité : "Il faut gérer l'effort et mine de rien, ça fatigue au niveau des épaules.", explique Solène Duval, psychomotricienne.

Ça permet de se mettre dans la peau des jeunes qu'on accompagne et puis surtout de passer un bon moment tous ensemble.

Solène Duval

Psychomotricienne

Cette course a été créée en 2015, ce mardi 23 mai 2023, il y avait plus de 130 participants, la moitié était en situation de handicap.

"L'idée, c'était de créer une course pour eux parce qu'ils ne pouvaient pas forcément le faire sur d'autres événements", explique Fabien Garnier, organisateur du Grand Prix Fauteuil et membre du comité handisport de la Sarthe.

"Ça demande une concentration importante"

"Ça demande une concentration importante, de se surpasser sur une course en relais avec de la concurrence et un départ comme sur les vraies pistes, c'est forcément positif", ajoute Orlane Vasnier, chargée de développement pour le comité handisport de la Sarthe.

Une course certes, mais qui reste sous le signe de l'inclusion et du partage, et où finalement, la victoire finale n'est pas la plus importante.

(Reportage de Noémie Gabron et Charles Proult)